fbpx
Coupe du Monde Divers

Lisa Vittozzi : « Tourner autour des 90% »

Lisa Vittozzi - IBU

Après une dernière saison en deçà, Lisa Vittozzi espère être de retour au premier plan. Pour cela, l’Italienne a « révolutionné » son entraînement.

Une toute nouvelle approche technique…

Déçue d’un exercice 2019/2020 qu’elle a terminé à une honorable 10e place, Lisa Vittozzi a décidé de tourner la page et de repartir de zéro. Dans un entretien accordé à Eurosport hier, la Sappadina indique qu’elle a complètement changé son approche du tir cet été. Une « révolution » technique, jumelée à une bonne préparation physique, qui semble avoir porté ses fruits pour le moment.

« Cet été, j’ai complètement révolutionné mon tir. J’avais besoin de repartir de zéro, de mettre de côté certains mécanismes et travailler d’une autre manière. J’ai fait un très bon travail et j’en suis satisfaite. L’objectif ? Tourner autour des 90%, j’ai travaillé pour ça. Si je les atteins, les résultats viendront. »

« J’ai vu que Dorothea et moi sommes proches, une fois je la devance et après c’est elle. Étant donné qu’elle a remporté la Coupe du Monde, je dirais que c’est une bonne chose. Par rapport aux années précédentes je suis très calme, j’ai une plus grande lucidité. Je sais que je n’aurais pas pu travailler mieux que ça. »

… et psychologique

« Une plus grande lucidité » qu’elle doit en partie à un gros travail psychologique durant l’intersaison. Après un dernier hiver qui a été dur mentalement, la championne italienne a voulu faire table rase du passé en travaillant cet aspect si important dans son sport.

« Depuis cette année je suis suivie par une personne qui m’aide sur l’aspect mental. C’était une clé fondamentale de ma préparation, je suis contente du chemin parcouru avec elle. Cette expérience m’a aidé à comprendre que pour atteindre un niveau élevé, vous devez guérir de beaucoup de choses, qu’il faut aller au bout de soi pour y arriver. »

Coéquipière de la double tenante du général Dorothea Wierer, Lisa Vittozzi voit en Hanna Öberg une grande menace pour le gros globe.

« Pour moi, l’une des favorites est Hanna Öberg. Je pense qu’elle est l’athlète la plus complète, car elle a un bon rythme sur les skis et elle tire bien. Si elle tire comme l’an dernier, alors Tiril Eckhoff sera également présente dans cette lutte. »

Crédit photo : IBU

Commenter