fbpx
Coupe du Monde Divers

Lisa Theresa Hauser visera le podium sur chaque course

Auteure d’un dernier hiver exceptionnel, Lisa Theresa Hauser sera forcément attendue dans quelques mois. L’Autrichienne ne souhaite pas faire des Jeux Olympiques une priorité.

Un nouveau statut

En l’espace de quelques semaines, la carrière de Lisa Theresa Hauser a pris un nouveau tournant l’hiver dernier. Souvent abonnée aux places d’honneurs, l’Autrichienne a franchi un palier, lui permettant de découvrir les joies du podium, et même de la victoire lors des Mondiaux de Pokljuka. Terminant l’exercice 2020-2021 au sixième rang mondial, la biathlète de Kitzbühel a changé de statut dans le monde du biathlon et dans son pays. Un changement qu’elle a pu observer au cours de l’intersaison.

Préparant la prochain hiver depuis début mai, Lisa Theresa Hauser a dû jongler entre l’entraînement et les nombreuses sollicitations…

“Cet été a été un peu plus stressant. Je suis très satisfaite de ma préparation jusqu’à présent et je suis restée en bonne santé. Malheureusement, la récupération a été un peu trop courte. J’avais vraiment beaucoup de sollicitations, que je plaçais souvent lors de mes jours de repos. Néanmoins, j’ai pu garder ma motivation”, s’est-elle confiée au comité olympique autrichien.

Crédit photo : Kevin Voigt

L’or olympique, mais pas seulement

Beaucoup plus sollicitée, et forcément beaucoup plus attendue dans quelques mois. Avec les Jeux de Pékin dans la ligne de mire, l’Autrichienne aura un peu plus de pression derrière la carabine. L’or olympique comme objectif, elle espère aussi briller sur l’ensemble de la saison…

“Je veux aborder chaque course avec l’objectif de monter sur le podium. Bien sûr, les Jeux Olympiques sont le grand moment de l’hiver à venir, mais pour moi, toute la saison est tout aussi importante. Pour ce qui est de ma forme physique, ça a bien marché l’année dernière. Et le tir est toujours une composante aléatoire, ça peut parfaitement fonctionner, comme être compliqué.”

“J’essaie juste de m’amuser et je suis heureuse de pouvoir poursuivre ma passion à ce niveau. J’ai déjà atteint l’un de mes grands objectifs (ndlr : titre mondial), je peux donc aborder les choses un peu plus facilement.”

Crédit photo : Kevin Voigt