fbpx
Coupe du Monde

L’heure de l’explication finale entre S.Laegreid et J.Boe

Après quatre mois de bataille intense, nous connaîtrons dimanche le dénouement entre Johannes Boe et Sturla Holm Laegreid pour le gain du général. Seulement sept points séparent les deux hommes.

Une couronne de cristal pour deux

Si du côté des dames, Tiril Eckhoff peut appréhender sereinement cette dernière étape de l’hiver, du côté des hommes, la pression n’a jamais été aussi forte !

Alors qu’il ne reste que trois courses individuelles à disputer, la lutte pour le général est toujours aussi indécise. En retirant les quatre plus mauvaises performances de chaque biathlète, Johannes Boe est en tête, mais pour seulement sept petits points devant Sturla Holm Laegreid. Une chose est sûre, le gros globe ira bien dans le camp norvégien. Quentin Fillon Maillet, troisième actuellement, ne peut plus mathématiquement refaire son retard sur les Scandinaves.

Crédit photo : Soelzer via Kevin Voigt
Johannes Boe pour la passe de trois ?

Mais pour qui la plus prestigieuse des récompenses de cristal ? Johannes Boe ? À 27 ans, le Norvégien pourrait remporter pour la troisième fois consécutivement le classement général de la Coupe du Monde. Après Frank Ullrich, Magdalena Forsberg, Raphaël Poirée et Martin Fourcade, il serait le cinquième biathlète et premier Norvégien de l’histoire à réussir un tel exploit. Même son grand prédécesseur Ole Einar Bjoerndalen n’a jamais réussi à conserver trois années de suite son trône de numéro un mondial. Toujours aussi régulier et impressionnant sur les skis, Johannes Boe connait dernièrement des difficultés sur ses tirs couchés. Malgré un changement de matériel opéré juste avant les Mondiaux, le natif de Stryn semble en plein doute. Des derniers sprints manqués, des portes ouvertes à la concurrence, dont profite parfaitement Sturla Holm Laegreid.

Crédit photo : Kevin Voigt
Sturla Holm Laegreid, sensationnel jusqu’au bout ?

La sensation de cette saison pourrait boucler son premier hiver complet en Coupe du Monde en tant que numéro un mondial. Dans la peau du sixième homme norvégien avant l’ouverture à Kontiolahti, Sturla Holm Laegreid est en train de faire vaciller la hiérarchie mise en place depuis quelques années. Impressionnant de calme et de sérénité, le Scandinave de 24 ans a gravi les échelons en un temps record : ses premiers podiums, ses premières victoires, ses premiers titres mondiaux, une premières récompense de cristal (individuel). Tout cela en l’espace de trois mois. Moins aérien que son coéquipier et rival en piste, Sturla Holm Laegreid peut s’appuyer sur un tir chirurgical (93,2% de réussite). À voir désormais comment il va gérer la pression de cet emballement final, une première pour lui. Au contraire de Johannes Boe, à la bataille face à Martin Fourcade jusqu’au tout dernier tir l’an dernier.

Crédit photo : Kevin Voigt

Pas de doute en tout cas pour Sturla Holm Laegreid. Johannes Boe est pour lui le grand favori pour décrocher ce globe…

“Je voudrais prévoir que ça sera moi, mais je dois avouer que Johannes est le meilleur biathlète quand on performe au meilleur niveau. S’il dit que je suis un meilleur biathlète, c’est juste pour lui donner un peu moins de pression, car il est définitivement le meilleur”, Sturla Holm Laegreid à NRK.

Quelques statistiques entre les deux hommes…
 
Courses
Points
Victoires
Podiums
Top 10
Moins bonne performance
% Tir
Johannes Boe
23
914
4
12
22
11e
85,4%
Sturla Holm Laegreid
23
907
6
9
19
22e
93,2%

Crédit photo : Kevin Voigt