fbpx
Coupe du Monde

Kontiolahti – Johannes Boe retrouve (déjà) son fauteuil de leader

Johannes Boe - Getty Images

Deuxième hier, Johannes Boe débloque son compteur de victoires en s’imposant ce dimanche sur le sprint. Le Norvégien devance deux Suédois.

Carton plein pour Johannes Boe

Une course délaissée, le dossard jaune revient déjà sur les épaules de Johannes Boe. Deuxième hier derrière son compatriote Sturla Holm Laegreid, le double tenant du gros globe a réalisé une course parfaite ce dimanche pour décrocher son 49e succès en carrière. Imperturbable derrière la carabine, Johannes Boe a une fois de plus fait parler sa vitesse sur les skis pour créer de grosses différences à l’arrivée.

Une copie parfaite qui lui permet donc de retrouver (déjà) son fauteuil de leader de la Coupe du Monde. Il l’avait laissé le temps d’une course à la sensation d’hier, Sturla Holm Laegreid, qui n’a pas pu faire mieux que 18e aujourd’hui avec un 9/10.

La Scandinavie en force

Après la révélation des Jeux Olympiques de PyeongChang (médaillé d’argent sur la poursuite et d’or sur le relais masculin), Sebastian Samuelsson avait eu du mal à confirmer les attentes en Coupe du Monde ces deux dernières saisons. Âgé de 23 ans à présent, le Suédois semble avoir trouvé la solution en ce début d’hiver. Déjà sixième la veille, il prend une très belle deuxième place à 44 secondes du vainqueur du jour, malgré une erreur.

Une grosse prestation sur les skis (4e temps de ski), comme la plupart des Scandinaves, dont son coéquipier Martin Ponsiluoma, troisième du jour. 33e du dernier général, le Suédois avait déjà fait parler de lui en décembre 2018 en décrochant déjà une troisième place sur le sprint de Nove Mesto.

Un podium 100% scandinave complété par la quatrième place de Vetle Sjaastad Christiansen, à seulement quatre secondes du bronze. Un temps troisième, Jakov Fak prend la cinquième place. Après deux derniers hivers plus en retrait, le Slovène prouve qu’il faut toujours compter sur lui malgré ses 33 ans.

On notera également la nouvelle très belle performance d’Erik Lesser aujourd’hui. Troisième sur l’individuel d’ouverture, l’expérimenté allemand termine neuvième avec une faute.

Des maux de tête pour les Bleus

Les Français n’ont pas encore réussi à débloquer leur compteur de podiums. Si on en retrouve deux dans le top 10 ce dimanche, Quentin Fillon Maillet sixième et Émilien Jacquelin huitième, les Bleus ne semblent pas encore au meilleur de leur forme au contraire de leurs rivaux scandinaves. Malgré son sans-faute, le Jurassien pointe à une minute de Johannes Boe, alors qu’il est en temps normal l’un des seuls à pouvoir matcher avec lui sur la piste. Même chose pour Simon Desthieux (9/10), seulement 17e à 1 minute 24. On sera tout de même rassuré par l’état de forme du champion du monde de la poursuite. Cinquième temps de ski (+29 secondes), Émilien Jacquelin avait la deuxième place au bout de son tir debout. Malheureusement, le Villardien manquera à deux reprises les cibles.

Pour compléter le bilan tricolore, Fabien Claude et Antonin Guigonnat terminent respectivement 25e et 26e. C’est en revanche toujours compliqué sur les skis pour Martin Perrillat Bottonet, seulement 90e avec un 8/10 pour sa deuxième course en Coupe du Monde.

Très peu de jours sur la neige avant le début de l’hiver, les Bleus semblent toujours en rodage et devront encore enchaîner quelques courses avant de retrouver leur niveau de forme habituel.  

Résultats complets :
resultats-sprint

Crédit photo : Getty Images

Commenter