fbpx
Coupe du Monde

Kontiolahti – Doublé allemand, Dorothea Wierer perd gros

Denise Herrmann remporte son deuxième sprint de l’hiver devant sa compatriote Franziska Preuss. Seulement 19e, Dorothea Wierer voit revenir Tiril Eckhoff à 8 petits points au général.

Denise Herrmann reine du sprint

L’allemande finit fort sa saison ! Déjà vainqueur du sprint de Nove Mesto il y a une semaine, Denise Herrmann enchaine avec un nouveau succès aujourd’hui, son troisième de l’exercice 2019-2020. Dans un sprint grandement perturbé par le vent et les chutes de neige, elle va tirer son épingle du jeu avec seulement une faute sur son tir debout. Un temps de ski ultra rapide comme toujours, elle franchira la ligne d’arrivée la première (dossard 2), et restera à cette place une fois toutes les biathlètes passées.

Une performance de haut niveau qui lui permet de remporter le petit globe de la spécialité, sa première récompense de cristal pour l’ancienne fondeuse.

Denise Herrmann qui finit fort, comme Franziska Preuss encore sur le podium après sa troisième place sur la mass-start en République Tchèque. Elle imitera sa coéquipière sur le pas de tir avec une erreur, suffisant pour terminer à la deuxième place.

Tiril Eckhoff dans les basques de Dorothea Wierer

8 points. C’est désormais l’écart au général entre l’Italienne et la Norvégienne. Comme sur le sprint de Nove Mesto, Dorothea Wierer va vivre une nouvelle course compliquée, 7/10 au tir et une lointaine 19e place finale à l’arrivée. Si Hanna Öberg n’en profitera pas, 28e et plus dans cette course au gros globe, Tiril Eckhoff ne se fera pas prier pour regagner du terrain sur la dernière vainqueur du général. Troisième avec une faute, la championne norvégienne est à présent dans les basques de Dorothea Wierer et est en très bonne position pour lui chiper la première place demain sur le dernier rendez-vous de l’hiver. Il y aura une quarantaine de secondes d’écart entre ces deux grandes dames au départ de la poursuite, mais surtout quinze filles.

Top 10 pour Chloé Chevalier

Ce n’est plus du tout la même Chloé Chevalier du début de saison. En difficulté sur les skis depuis Ostersund, la jeune tricolore était repassée par la case IBU Cup durant le mois de février. Un choix qui semble s’avérer payant sur ce mois de mars. Déjà à son aise du côté de Nove Mesto, elle va décrocher aujourd’hui en Finlande une magnifique huitième place, synonyme de meilleure performance en carrière. Elle sera d’ailleurs la première française du jour et se positionne idéalement pour la poursuite de demain qui pourrait se courir une fois de plus dans des conditions venteuses.

Côté bleu, on retrouve trois autres françaises dans le top 20 avec Julia Simon 11e (8/10), Célia Aymonier 13e (8/10) et Justine Braisaz 17e (7/10). Caroline Colombo (8/10) et Anaïs Bescond (7/10) terminent respectivement 33e et 42e. Toutes les françaises sont qualifiées pour la poursuite.

Classement complet :
fdhg

Crédit photo : IBU

Auteur

Romain LB

Romain LB

Créateur du groupe Facebook Martin Fourcade Live et co-fondateur de Biathlon Live

Commenter