fbpx
Coupe du Monde

Kontiolahti – Dorothea Wierer déjà dans le tempo

Dorothea Wierer - Markku U

Dorothea Wierer s’offre la victoire sur l’individuel inaugural pour 0.8 seconde d’avance sur Denise Herrmann. Gros tir groupé des Suédoises. Anaïs Bescond, 6e, termine première française.

Le duel Dorothea Wierer / Denise Herrmann nous aura tenu en haleine jusqu’aux derniers instants de course de l’italienne. Toujours aussi rapide pour blanchir les cibles, Dorothea Wierer a une fois de plus été impériale derrière sa carabine. Un ton en dessous de ses standards à ski des saisons précédentes, l’Italienne n’a cependant rien perdu de son tir. Auteure d’un très bon 20 sur 20, elle quitte le stade après son dernier passage au tir avec 35 secondes d’avance sur l’Allemande. Denise Herrmann de son côté n’a pas rendu carton plein suite à une erreur sur son premier passage au tir. Une dernière boucle qui voit Dorothea Wierer « exploser » sur les skis quand Denise Hermann, elle, explose le chrono. Au final l’Italienne perd un peu plus de 34 secondes et réussit à franchir la ligne d’arrivée avec moins d’une seconde d’avance.

L’armada suédoise se place

Outre le duel acharné pour la victoire, le clan suédois réussit une magnifique course. Grâce à un 20 sur 20 derrière la carabine Johanna Skottheim s’adjuge la troisième place de cet individuel. Avec cette troisième place la Suédoise décroche son meilleur résultat en Coupe du Monde. Derrière elle on retrouve ses compatriotes Elvira Oeberg (19/20) et Linn Persson (20/20). La vainqueure en titre du globe de la spécialité, Hanna Oeberg, septième avec deux fautes sur le pas de tir, termine « seulement » 4e suédoise de cette course.

Du bon et du moins bon pour les Bleues

Avec un solide 19/20 au tir et le 12e temps de ski, Anaïs Bescond entame la saison de belle manière. La Jurassienne s’offre une cérémonie des fleurs grâce à sa 6e place. Pour son retour à la compétition internationale, Anaïs Chevalier-Bouchet (18/20) ne nous a pas donné l’impression d’avoir fait une pause d’un an dans sa carrière de biathlète. Au terme de cet individuel l’Iséroise prend la 9e place et décroche son premier top 10 de la saison. Belle performance également pour Caroline Colombo (18/20) qui termine à la 19e place. Encourageant pour le sprint de demain.

Bien placée pour jouer une belle place jusqu’à son dernier passage au tir, Julia Simon craque sur son dernier tir en réalisant deux erreurs. Elle termine finalement 22e de cette course. Avec ses trois cibles non blanchies la Dauphinoise Chloé Chevalier prend la 39e place.

Course compliquée au tir pour Justine Braisaz. Alors qu’elle réalise un 5/5 pour son premier couché, la Savoyarde rate, sur ses deux passages suivants, 5 cibles qui lui coûtent cher. La biathlète des Saisies ne peut faire mieux qu’une 44e place.

Les Norvégiennes out

Dans la liste des prétendantes au gros globe cette saison, les Norvégiennes Tiril Eckhoff et Marte Olsbu Roiseland, passent à côté de leur première course. Malgré leur temps de ski canon, les deux meilleurs de cet individuel, Marte et Tiril se ratent derrière la carabine. Quatre fautes pour la première et sept pour la seconde. Au final le résultat est sans appel, Marte termine 24e quand Tiril échoue à la 67e position, hors des points.

Résultats complets :

result-indiv

Image cliquable vers la fiche complète de Dorothea Wierer.

Crédit photo : Markku Ulander Lehtikuva/AFP

Commenter