fbpx
Coupe du Monde

Johannes Boe tire un trait sur le mois de janvier

Le numéro un mondial a annoncé son forfait pour les épreuves du mois de janvier et restera auprès de sa femme pour s’occuper de son nouveau-né…

Pour le norvégien pas de doute, c’était la meilleure décision à prendre : “Le sport et l’argent qu’il rapporte ne sont pas tout. La chose la plus importante dans la vie, c’est la famille. Je serai à la maison de Noël jusqu’à la naissance de mon enfant, puis je m’occuperai de lui et de sa mère aussi longtemps que nécessaire. Après tout, c’est plus important que n’importe quelle autre compétition”, a-t-il dit aux médias norvégiens.

Johannes Boe et sa compagne Heida.

Une absence d’un mois qui pourrait peser lourd dans la balance dans la quête d’un deuxième globe de cristal consécutif. D’Oberhof, passant par Ruhpolding, jusqu’à Pokljuka, 6 courses individuelles sont programmées, soit 360 points mis en jeu. Une voie royale pour ses adversaires ? On se souvient tout de même que l’hiver dernier, Johannes Boe avait remporté le général avec 408 points d’avance sur son plus proche poursuivant Alexander Loginov. Le mois de décembre sera donc plus déterminant que jamais, même si pour le moment, le norvégien préfère surtout se concentrer sur les mondiaux d’Antholz en février : “Les Championnats du Monde seront la priorité pour moi. Je pense que je vais arriver à Antholz reposé et plus frais mentalement que si j’avais pris le départ de quelques courses en janvier. Si c’est une réussite, je pourrais envisager la même chose pour les Jeux Olympiques de 2022.”

“Il n’y a aucune chance que je sois là. Je serai en congé de paternité et j’en suis plus qu’heureux. Je regarderai les courses de janvier à la télévision tout en étant assis sur le canapé”, a-t-il ajouté pour conclure.

Source : Aftenposten

Crédit photo : Berit Roald

Auteur

Romain LB

Romain LB

Créateur du groupe Facebook Martin Fourcade Live et co-fondateur de Biathlon Live

Commenter