fbpx
Coupe du Monde

Hochfilzen | Les Norvégiens assomment la concurrence

Les Norvégiens ont frappé fort aujourd’hui en signant un incroyable quadruplé sur le sprint. Sturla Holm Laegreid s’impose pour la deuxième fois de sa carrière.

Le gros coup des Norvégiens

Sans doute égratignés par la démonstration des Bleus samedi dernier sur la poursuite, les Norvégiens avaient à cœur de prendre leur revanche ce jeudi sur le sprint dans ce fameux match France/Norvège. Revanche il y a eu, et de quelle manière !

Les Scandinaves ne monopolisent pas les deux, mais les quatre premières places du jour ! Une incroyable performance collective qui nous rappelle évidemment le quadruplé historique de l’équipe de France sur l’individuel d’Ostersund la saison précédente.

Solides derrière leur carabine, les Norvégiens ont surtout fait un gros coup sur la glisse pour créer des écarts monstres à l’arrivée. Les cinq premiers temps de ski sont propriétés des Norvégiens. Quentin Fillon Maillet, sixième temps, a perdu 52 secondes sur la piste. Les techniciens scandinaves ont frappé très fort.

Temps de ski

Vainqueur surprise sur la première course de l’hiver, Sturla Holm Laegreid confirme ce jeudi en s’imposant pour la deuxième fois de sa carrière. Auteur d’un 10/10, il devance une autre confirmation, Johannes Dale, de 8 secondes (également à 10/10). Si aujourd’hui le numéro un mondial était supersonique sur la piste (1er temps de ski), il aura cette fois-ci des regrets derrière la carabine. Avec deux fautes sur son couché, Johannes Boe se classe troisième à 20 secondes. Et pour fermer ce quadruplé, on retrouve Vetle Sjaastad Christiansen au pied du podium, à 43 secondes.

Au vu des résultats et des écarts, Les Norvégiens auront une autre belle occasion samedi sur la poursuite de réaliser une nouvelle grosse performance collective.

Les Français et les Suédois en spectateurs

Même si on peut regretter quelques erreurs sur le pas de tir, le podium était de toute façon inaccessible pour les tricolores aujourd’hui. Tous les deux à 9/10 et contents de leurs sensations, Quentin Fillon Maillet et Émilien Jacquelin terminent respectivement 7e et 8e à plus de 50 secondes du vainqueur du jour. Il leur faudra rééditer pareille performance que le week-end dernier s’ils veulent espérer inquiéter les Norvégiens samedi sur la poursuite.

Très solide une nouvelle fois, Fabien Claude (9/10) termine 12e à 1 minute 07. Une faute également, Simon Desthieux prend la 18e place. On retrouve plus loin derrière Antonin Guigonnat (8/10) 43e et Oscar Lombardot (8/10) 83e qui ne sera donc pas au départ samedi.

Parti dans les tout derniers dossards, Sebastian Samuelsson n’a rien pu faire non plus pour éviter cette démonstration de force du pays voisin. Pourtant à 10/10, le Suédois termine cinquième à 45 secondes de Sturla Holm Laegreid, juste devant le surprenant Dmytro Pidruchnyi, auteur d’une course pleine.

Résultats complets :
C73B_v1

Crédit photo : Kevin Voigt

Commenter