fbpx
Coupe du Monde

Hochfilzen | Laegreid et Jacquelin font le show

Émilien Jacquelin - Kevin voigt

Sturla Holm Laegreid s’impose sur la poursuite devant un Émilien Jacquelin explosif, deuxième après un sprint remporté face à Johannes Boe.

Sturla Holm Laegreid, plus qu’une confirmation

Si son coéquipier Johannes Boe est le leader du général, Sturla Holm Laegreid est de toute évidence l’homme de ce début de saison ! Sixième élément du groupe norvégien avec seulement quatre courses de Coupe du Monde au compteur avant d’attaquer cet hiver, Sturla Holm Laegreid fait des débuts sensationnels dans la cour des grands. Vainqueur de l’individuel d’ouverture à Kontiolahti, le Norvégien réalise le doublé sprint/poursuite ce week-end à Hochfilzen (en attendant peut-être le triplé avec la mass-start de demain).

À la bataille pour la victoire face à Johannes Dale sur la première moitié de la course, il fera craquer son compatriote sur le premier debout, trois fautes contre une pour lui. Seul face à son destin sur le dernier tir, la sensation norvégienne blanchira ses cinq dernières cibles avec un sang-froid incroyable.   

En quelques semaines, Sturla Holm Laegreid est passé d’un biathlète quasi inconnu à l’un des tout meilleurs mondiaux du moment. Le voici désormais numéro deux mondial derrière son chef de fil.

Émilien Jacquelin nous refait le coup d’Antholz

Le tricolore aime les courses en confrontation. Et ça s’est confirmé une fois de plus aujourd’hui ! Sans doute vexé, comme ses collègues, de la domination gargantuesque des Norvégiens sur le sprint, Émilien Jacquelin avait très certainement envie de remettre l’église au milieu du village ce samedi. S’il ne pourra rien face à la nouvelle démonstration de Sturla Holm Laegreid, le Villardien fera craquer un à un ses autres rivaux scandinaves, jusque dans les derniers mètres de cette poursuite.

Parfait derrière la carabine, Émilien Jacquelin ressortait du dernier tir en compagnie de Johannes Boe, Martin Ponsiluoma et Vetle Sjaastad Christiansen pour jouer la deuxième place. Survolté, le tricolore posera un sac dont lui seul à le secret et que seul le numéro un mondial pourra suivre dans un premier temps. Mais juste avant de basculer dans une partie descente, le Français en remettra une petite pour finalement décrocher le Norvégien.

En fin tacticien, Émilien Jacquelin arrivera à contenir le retour de Johannes Boe dans les derniers mètres pour s’offrir une magnifique deuxième place avec la manière. Comme à Antholz, le champion du monde de la poursuite devance pour un rien le double tenant du gros globe, une fois de plus frustré. Troisième aujourd’hui avec trois fautes, Johannes Boe garde toujours son compteur bloqué à 49 victoires. Mais il consolide une fois de plus son dossard jaune avec notamment la très mauvaise affaire pour Sebastian Samuelsson, seulement 17e du jour.

Vetle Sjaastad Christiansen échoue au pied du podium juste devant Martin Ponsiluoma, auteurs tous les deux d’un sans-faute comme Émilien Jacquelin. Avec quatre erreurs sur ses tir debout, Johannes Dale chute à la sixième place juste devant l’aîné des frères Boe, Tarjei. Grosse course d’ensemble une nouvelle fois des Norvégiens.

Beau tir groupé des Bleus

On retrouve les cinq tricolores engagés dans les 16 premiers de cette poursuite ! Avec deux fautes, Quentin Fillon Maillet n’a pu suivre son collègue Émilien Jacquelin dans sa folle remontée.Le Jurassien termine huitième à 48 secondes. À noter que Quentin a connu un problème de cible à son premier debout. Il a effectué un tour d’anneau de pénalité alors qu’il avait visé juste mais sa cible n’a pas voulu basculer.

18/20 également, Simon Desthieux remonte de 7 places en terminant au 11e rang. Dossard rouge du jour, Fabien Claude (16/20) prend la 14e place. La très belle remontée du jour est à mettre au crédit d’Antonin Guigonnat, passant de la 43e à la 16e place avec un sans-faute.

Résultats complets :
poursuite-hommes-1

Crédit photo : Kevin Voigt

Commenter