fbpx
Coupe du Monde

Hochfilzen – La Norvège au finish

Quelle fin de course réalisée par Johannes Boe ! Parti avec 43 secondes de retard sur l’Allemagne de Benedikt Doll, le norvégien donne la victoire à son relais dans les derniers mètres. Le relais français termine une nouvelle fois sur le podium.

Dernière boucle de folie

Lancé par un Johannes Dale rapide sur les skis et parfait sur le pas de tir, le relais norvégien se place rapidement aux avant-postes. Le jeune norvégien transmet le relais à Erlend Bjoentegaard avec une avance confortable (19.5 sec).

Passage au tir compliqué pour le second relayeur scandinave. Malgré ses balles de pioche Erlend Bjoentegaard ira tout de même faire un tour sur l’anneau de pénalité. La Norvège se retrouve logiquement distancée au même du passage de relais vers Tarjei Boe (53.7 sec).

Irréprochable lors de ses deux passages face aux cibles, l’ainée des frères Boe grignote place après place pour transmettre le relais à son cadet le plus proche possible de l’Allemagne, pointée 43 secondes devant.

À ce moment de la course, la victoire semblait tendre les bras au relais allemand. Mais c’était sans compter sur le trublion Johannes Boe. Mètre après mètre le norvégien réduit l’écart sur Benedikt Doll.

Premier passage au tir sans-faute pour les deux hommes de tête, plus que 36.5 secondes d’écart.

Deuxième boucle toujours aussi rapide du norvégien, il arrive sur le tir debout avec 25.2 secondes de retard sur l’allemand. Pris par l’enjeu d’une première victoire, Benedikt Doll passe à côté de son tir et met deux balles à hors cible. Johannes fait de même mais avec sa rapidité habituelle.

Sortie de tir, il ne reste plus que 13.8 secondes entre le norvégien et l’allemand. C’est à partir de là que Johannes passe en mode fusée et recolle à Doll. Dernière ligne droite, tout va se jouer au sprint ! Surpuissant, Johannes Boe double l’allemand et permet à la Norvège de remporter le deuxième relais du weekend.

L’Allemagne attend toujours une victoire

Énorme déception pour nos amis germaniques qui ont mené quasiment du début à la fin ce relais ! En grande difficulté depuis le début de la saison, les allemands réalisent tout de même un excellent relais qui va faire redescendre un peu la pression médiatique Outre-Rhin.

La France toujours placée

Une course dans l’ensemble réussie pour les tricolores. Auraient-ils pu jouer la gagne sans ce tour de pénalité ? Certainement, mais le plus important c’est que les français sont encore une fois sur le podium et cela même sans ses deux leaders. C’est dire le potentiel de cette équipe de France !

A noter que cette troisième place acquise cette après-midi est synonyme de premier podium en carrière pour Fabien Claude.

Maintenant place au Grand Bornand !

Crédit photo : IBU

Auteur

Aymeric

Aymeric

Rédacteur Biathlon Live

Commenter