fbpx
Championnats du Monde

Pokljuka – Tiril Eckhoff au sommet de son art

Trois médailles d’or en trois courses pour Tiril Eckhoff qui est incontestablement la grande dame du début de ces Mondiaux en Slovénie. Et ce n’est peut-être pas fini…

Tiril Eckhoff au rendez-vous

Elle ne pouvait pas mieux lancer sa campagne mondiale. Vainqueure d’entrée avec ses coéquipiers sur le relais mixte, Tiril Eckhoff sort d’un week-end parfait et doré. Pour la cinquième fois de sa carrière, la Norvégienne a réalisé le doublé sprint/poursuite. Mais cette fois-ci sur des Championnats du Monde. Il faut remonter à 2015, aux Mondiaux de Kontiolahti, pour retrouver trace d’un tel exploit chez les dames (Marie Dorin-Habert).

Des débuts en fanfare pour la Scandinave qui contrastent avec ses déboires de l’an passé à Antholz. Forcément, Tiril Eckhoff était plus que satisfaite hier après la poursuite…

« C’était vraiment, vraiment cool. C’était du vrai biathlon. Ce n’était pas parfait, j’ai même eu un cordant rentrant sur le dernier tir. C’est très agréable de pouvoir montrer que si vous tenez le coup, cela peut finir par le faire. J’ai beaucoup galéré mais maintenant j’ai réussi. »

Crédit photo : Kevin Voigt

« Je pense qu’on devient beaucoup plus fort ainsi, et ensuite on grandit de toutes ces difficultés qu’on a rencontré. Ça pique toujours autant quand ça va mal, mais c’est très vraiment génial quand ça fonctionne. »

« J’ai tout parfaitement contrôlé. Je suis restée concentrée sur les cibles et j’ai juste tiré. Je n’étais pas aussi forte qu’Émilien Jacquelin, mais je suis très heureuse », Tiril Eckhoff au micro de la NRK.

Rejoindre Liv Grete Skjelbreid

Avec ses deux nouveaux succès individuelles, Tiril Eckhoff passe à huit son nombre de victoires cet hiver. C’est tout simplement son meilleur total (contre sept l’an dernier). Surtout, elle aborde cette deuxième semaine en Slovénie avec le dossard de leader sur ses épaules. Déjà en jaune à l’occasion de la poursuite, elle compte à présent 42 points d’avance sur sa collègue Marte Olsbu Roeiseland.

En pleine confiance, Tiril Eckhoff voudra poursuivre sa razzia dès demain sur l’individuel. Si elle s’impose, elle pourrait rejoindre sa compatriote et ancienne biathlète Liv Grete Skjelbreid, avec trois victoires individuelles sur une édition de Championnats du Monde. Un record que l’ex-femme de Raphaël Poirée détient (en 2004 à Oberhof) avec Olena Zubrilova (1999) et Laura Dahlmeier (2017). L’histoire est en marche pour la Norvégienne.

Crédit photo : Kevin Voigt

Commenter