fbpx
Championnats du Monde

Pokljuka – Julia Simon et Antonin Guigonnat au sommet

Malgré la forte adversité, Julia Simon et Antonin Guigonnat ont décroché aujourd’hui une magnifique médaille d’or sur le relais mixte simple devant la Norvège et la Suède.

Sensationnels tricolores

Avant cette course, pas beaucoup d’observateurs misaient sur une victoire, voire une médaille pour l’équipe de France. Antonin Guigonnat un peu plus en retrait par rapport aux autres garçons de l’équipe, Julia Simon dans la difficulté depuis le début de ces Mondiaux. Et surtout des nations adverses qui sortaient l’artillerie lourde. Et pourtant, si sur le papier les Français n’étaient pas favoris pour certains, ils ont répondu de la plus belle des manières en piste en s’offrant le titre mondial du mixte simple.

Auteur de seulement cinq pioches, les Bleus ont été aux avant-postes une grande partie de la course. Trois pioches après le premier relais d’Antonin Guigonnat, les Français étaient alors septièmes à 15 secondes de l’Autriche. Moins en jambes que depuis le début de ces Championnats du Monde, Julia Simon fera parler la poudre pour recoller à quelques secondes de la tête à mi-parcours.

Trois fautes sur son premier relais, Antonin Guigonnat règlera parfaitement la mire sur ses deux derniers tirs. Un 10/10 éclatant pour donner le relais en première position à Julia Simon, cinq secondes devant l’Italie et dix devant la Suède. Toujours efficace sur les skis, Johannes Boe n’est pas passé loin de la correctionnelle sur son deuxième couché. Trois pioches, une autre à son debout, et il lançait Tiril Eckhoff avec seize secondes de retard sur les Bleus avant le dernier relais. Tout reste à faire.

Crédit photo : Kevin Voigt

Tout reposait donc sur les épaules de Julia Simon à présent. Une faute à son couché, La Savoyarde ressortait du pas de tir en compagnie de Dorothea Wierer. Les deux gâchettes du circuit vont donc s’offrir un duel sur l’ultime tir, avec Tiril Eckhoff en embuscade pas loin derrière.

Et ce duel épique va basculer du côté français. Si Julia Simon ratait sa première cible, elle se rattrapera parfaitement sur les suivantes pour finalement ressortir en pole position avec Tiril Eckhoff, impeccable sur ses cinq dernières balles. Et Dorothea Wierer dans tout ça ? Alors qu’elle semblait s’envoler vers la gagne après une première faute de Julia Simon, l’Italienne se ratera sur sa toute dernière balle. Prise par l’émotion et l’enjeu, elle n’arrivera jamais à la blanchir ! Terrible pour le duo italien composé également de Lukas Hofer qui avait rendu une copie quasi-parfaite jusque-là. La Suède troisième à douze secondes, la médaille d’or se jouera bien entre la France et la Norvège.

Malmenée sur les skis depuis le début de la course, Julia Simon arrivera dans un premier temps à s’accrocher aux skis de la fusée Tiril Eckhoff… avant de l’attaquer ! Tout au mental, la Savoyarde basculait en tête dans la descente et fera parler ses qualités pour distancer la Norvégienne dans cette partie très technique. Au fond du trou depuis le début de ces Mondiaux, Julia Simon rebondit, comme souvent, mais avec cette fois-ci de l’or au bout partagé avec son coéquipier Antonin Guigonnat.

Crédit photo : Kevin Voit

Une prestation exceptionnelle des deux tricolores qui apportent à la France une deuxième médaille d’or sur ces Championnats du Monde. Ils mettent aussi fin à l’invincibilité de la Norvège, deuxième aujourd’hui, sur ce format aux Mondiaux.

En bronze, on retrouve le duo suédois composé d’Hanna Oeberg et Sebastian Samuelsson (8 pioches). Magnifique course des Ukrainiens quatrièmes, l’Italie termine finalement cinquième devant deux paires attendues ce jeudi, l’Autriche et l’Allemagne.

Replay de la course
Résultats complets :
C73C_v2

Crédit photo : IBU

Commenter