fbpx
Championnats du Monde

Pokljuka – Julia Simon : « Ça plombe la course et tout le reste »

Victorieuse sur les deux dernières mass start, Julia Simon n’a pu rééditer pareille performance aujourd’hui. La Savoyarde a perdu tout espoir dès son premier tir. Elle garde tout de même la tête de la spécialité.

Propos recueillis par la chaine l’Equipe :

« Je dirais surtout que je suis passée à côté d’un tir qui m’a fait passer à côté de la course. C’est malheureux, ça plombe la course et tout le reste. J’ai essayé de rester concentrée, j’avais un dossard à défendre, donc derrière fallait mettre toutes les balles. Derrière c’est un beau travail qui a été fait ensuite, donc je vais essayer de me raccrocher à ça aussi. »

J’espère que j’ai la réponse à mes problèmes aujourd’hui.

Julia Simon

« Là je suis très déçue, mais je crois que je viens de comprendre et mettre le doigt sur ce qui se passait sur ces couché où je passe à côté. Ça m’a permis de faire le plein derrière et j’espère que j’ai la réponse à mes problèmes aujourd’hui.« 

Crédit photo : Kevin Voigt

Petit réconfort tout de même, Julia Simon garde le dossard rouge de leader de la spécialité, jusqu’à la dernière mass-start de la saison

« C’est bien ça fait plaisir, ça passe à pas grand-chose, c’est très serré, mais c’est sûr je vais me battre. Je ne vais pas le laisser, je vais tout faire pour le ramener à la maison ! »

Pour rappel, la plus mauvaise mass-start sera enlevée à la fin de la saison.

« J’espère que ça sera celle-ci qui sera enlevée. On comptera les points à la fin de la saison parce que c’est une prise de tête si on fait ça maintenant. C’est sûr que j’y ai pensé, je me suis dit ‘okay tu as foiré ton premier tir, le podium c’est mort, mais on reste concentrée pour garder ce dossard’. »

Bilan de ces mondiaux pour Julia Simon : pas de médaille individuelle mais une médaille d’or sur le relais mixte simple… 

« Oui celle-ci on ne va pas me l’enlever c’est sûr. À titre individuel, je suis déçue je ne peux pas le nier. Je ne suis pas venue pour faire ça. Par contre après on ne va pas s’arrêter qu’à ça et il y a des choses qui ont été bien faites sur ce début de saison et je sais que j’ai encore beaucoup de chemin à faire pour pouvoir rivaliser avec les meilleures, notamment au niveau du tir parce que je peux m’appuyer sur mon ski où je joue avec les meilleures. »

Crédit photo : Kevin Voigt

Commenter