fbpx
Championnats du Monde

Pokljuka – Fred Jean : “Aujourd’hui c’est la cata”

Fred Jean, coach de l’équipe de France féminine, était très déçu par la performance de ses filles. Il attend une réaction sur les prochaines courses.

Propos recueillis la Chaîne l’Équipe :

“Clairement, aujourd’hui on est passés à côté complet de la course. On en a pas une qui a réussi à faire quelque chose de « on va dire » correct. On a Anaïs (Bescond) qui avec un 18/20 aujourd’hui fait le minimum syndical. On voit qu’il y en a deux à 20 et sinon derrière c’est une énorme rafale d’athlètes à 18/20. Donc c’était le minimum syndical, mais au final ça n’a pas payé.”

“Anaïs (Chevalier-Bouchet) aujourd’hui était je pense dans une journée un peu compliquée. Son temps de ski est à des années lumières de ce qu’elle a pu nous montrer sur le sprint et à des années lumières de ce qu’elle a pu nous montrer tout simplement depuis le début de la saison.”

“Après pour Justine, le temps de ski est un tout petit peu mieux que ce qu’elle nous montre depuis le début des mondiaux. Mais le tir a été très compliqué avec 14/20.”

“Pour Julia, on a préféré la faire arrêter. Sur les skis elle était très rapide, c’était celle qui skiait le plus vite. Mais elle était à 13/20, on a préféré l’arrêter pour optimiser le week-end qui l’attend.”

“Aujourd’hui c’est la cata oui. Mais il y a déjà le single jeudi et le relais samedi. Donc ça nous laisse encore trois jours pour remettre l’équipe sur pied et essayer de trouver les mots pour que tout le monde reste motivé. Parce qu’on est passés à côté aujourd’hui, certes, mais moi je ne baisse pas les armes du tout pour la fin des mondiaux. Il y a encore trois courses et j’espère bien qu’on va aller chercher des médailles.”

Crédit photo : Kevin Voigt

Commenter