fbpx
Junior Cup

Obertilliach – Repinc s’offre le doublé sur la poursuite

Après le titre du sprint acquis il y a deux jours, la jeune Slovène s’offre celui de la poursuite. Fany Bertrand à nouveau 4e.

Médaillée d’argent sur l’individuel, puis d’or sur le sprint, Lena Repinc rafle une nouvelle médaille d’or sur la poursuite. S’il faut retenir un seul nom dans la catégorie jeunes chez les dames, c’est bien le sien. La jeune Slovène n’a laissé que des miettes à ses adversaires depuis le début des Mondiaux. Aujourd’hui encore, Lena Repinc n’a laissé quasiment aucune chance à ses adversaires malgré ses deux fautes sur les tirs debout.

Dixième au départ de la course, Martina Trabucchi (19/20) réussit la belle opération de cette poursuite. L’Italienne a petit à petit grappillé des secondes sur la tête de course jusqu’à monter sur la seconde marche du podium pour se parer d’argent.

Favorite au même titre que Repinc au départ de cette poursuite, Linda Zingerle a laissé la Slovène s’envoler dès le premier tir. Au final l’Italienne réussit à rester sur le podium et prend la médaille de bronze malgré cinq passages sur l’anneau de pénalité.

Dernier debout cruel pour Fany Bertrand

Présente dans le groupe pour jouer la médaille d’argent au moment du dernier tir, Fany Bertrand n’a pas su profiter des erreurs de ses adversaires directes. La Savoyarde quitte le pas de tir avec trois fautes et termine une nouvelle fois avec la médaille en chocolat.

Quatre fautes également pour la seconde Savoyarde Océane Michelon. Partie 23e, la tricolore profite des nombreuses erreurs de ses adversaires pour réaliser une belle remontée de treize places et se classer à la 10e position.

En lice pour jouer une médaille au départ de cette course, Maya Cloetens a laissé filer tout espoir de médaille sur son second couché. Trois fautes couché, puis deux debout et la biathlète du GUC recule finalement 17e.

Nouvelle course difficile au tir pour la championne du Monde jeunes de l’individuel Jeanne Richard. Six tours de pénalité pour une 29e place.

Crédit photo : IBU/Björn Reichert

Commenter