Courses intersaison

Lisa Vittozzi : « Je me sens très bien en ce moment »

Contente du déroulé de sa préparation estivale, Lisa Vittozzi a impressionné hier à l’occasion du City Biathlon de Wiesbaden.

Lisa Vittozzi envoie un signal

S’il ne faut pas tirer de conclusions sur les show estivaux, il faut tout de même admettre que la performance de Lisa Vittozzi hier au City Biathlon n’a laissé personne indifférent. Face à une très belle adversité, la Transalpine de 28 ans a été très impressionnante, récitant son biathlon à merveille avec seulement trois balles de pioche utilisées pour blanchir ses trente cibles.

Lisa Vittozzi (ITA) © Manzoni/NordicFocus

Dans une très bonne forme sur les skis, la biathlète de Sappada a repoussé la concurrence à plus de 45 secondes pour remporter pour la deuxième fois de sa carrière le show allemand. De retour au premier plan la saison dernière, Lisa Vittozzi continue de surfer sur cette très belle vague cet été…

« Aujourd’hui (dimanche, ndlr), c’était une très belle course, se réjouit Lisa Vittozzi au micro de Fondo Italia. J’ai réussi à rester concentrée, j’ai essayé de faire de mon mieux et je suis contente du déroulement de ma course. Je ne suis pas surprise par ma performance, je me sens très bien en ce moment, je travaille très bien et l’entraînement se déroule aussi bien que possible. Je ne m’attendais pas à gagner, mais j’y ai cru dès le départ et tout s’est bien passé. C’est une course différente des courses habituelles, il y a beaucoup plus de tension, aussi parce qu’il n’y a pas le calme que l’on trouve normalement en course. C’était donc difficile à gérer. »

Lisa Vittozzi (ITA) © Manzoni/NordicFocus

« C’est toujours agréable de concourir ici en Allemagne, les fans sont très chaleureux, c’est agréable de les entendre vous encourager tout au long du parcours. Ce serait bien d’avoir une course comme celle-ci en Italie aussi. »

Prochaine échéance pour Lisa Vittozzi, le 2 septembre prochain à Annecy avec le Martin Fourcade Nordic Festival.

Crédit photo : Biathlon Live via Julien Klein