fbpx
IBU Cup

Paula Botet : « La sensation d’avoir énormément appris »

Sélectionnée sur les Championnats d’Europe la semaine dernière, Paula Botet sort d’un bon mois de janvier. La Vosgienne est revenue pour nous sur ses premières courses en IBU Cup.

Un premier mois de compétition positif

Après une dernière saison très convaincante en Junior Cup où elle avait pris la troisième place du général, avec en prime l’or mondial sur le relais féminin, Paula Botet a découvert l’échelon supérieur le mois dernier.

À tout juste 20 ans, la Bressaude était présente pour l’ouverture du circuit IBU Cup à Arber. Si, sans surprise, l’adversité est encore plus coriace à ce niveau, elle n’a pas tardé à faire sa place. 21e puis 18e pour ses premières sorties de l’hiver, la jeune tricolore a pu s’appuyer sur un tir solide pour rapidement intégrer le top 30 du circuit B. Une satisfaction pour la licenciée du Comité de ski du Massif des Vosges…

« Je suis très satisfaite au niveau du tir, je n’avais jamais été aussi régulière. Je m’étonnais presque à chaque course ! Après au niveau du ski j’ai eu un peu de mal a retrouver mon rythme au début. Au final, je n’ai jamais eu de coup d’éclat, ni de gros creux comme ça peut être le cas parfois. L’objectif était de me qualifier pour les Championnats d’Europe sur les courses d’Arber et je suis contente de ça. »

Crédit photo : Kevin Voigt

« Le niveau est évidemment plus élevé mais c’est surtout la densité qui est impressionnante. L’erreur n’est vraiment pas permise sinon on perd vite dix places »

Des Championnats d’Europe pour poursuivre l’apprentissage

De bonnes performances qui ont donc permis à Paula Botet d’être sélectionnée pour ses premiers Championnats d’Europe la semaine dernière à Dusziniki Zdroj en Pologne.

Au-delà des résultats (25e de l’individuel, 47e du sprint, 28e de la poursuite), la Vosgienne sort de cette campagne européenne avec beaucoup d’expérience accumulée. Que ce soit sur la piste en se frottant à des athlètes venant de la Coupe du Monde, ou même en dehors…

« Oui j’ai la sensation d’avoir énormément appris en étant en concurrence avec des filles très fortes ! D’avoir pu être sur le bord de la piste et de voir les autres en course sur les relais à été aussi très enrichissant. Et je suis contente de mes courses, surtout de la poursuite. Comme c’est une course en confrontation directe on peut s’accrocher aux filles qui nous doublent, ça fait progresser. »

Après ce très beau mois de janvier, Paula Botet se projette à présent sur les Championnats du Monde juniors à Obertilliach fin février. Son « objectif » de l’hiver.

Crédit photo : Kevin Voigt

Commenter