fbpx
IBU Cup

Lou Jeanmonnot : « Le général est jouable »

Deuxième au général de l’IBU Cup après une belle troisième place vendredi, Lou Jeanmonnot est revenue pour nous sur son début de saison et les Championnats d’Europe qui débutent mercredi.

Tu es actuellement deuxième du général à quelques points de la première place. Comment juges-tu ton début de saison en IBU Cup ?

Je suis très contente de ce début de saison, je ne m’attendais pas à de si bons résultats. L’objectif était de rentrer régulièrement dans les fleurs, j’espère que les courses suivantes resteront au même niveau.

Après être passée tout près du podium sur le sprint d’ouverture, tu as terminé troisième vendredi sur ce même format…

La première course de la saison c’est toujours un peu la « surprise ». Les compteurs sont remis à zéro et on ne sait pas trop à quel niveau on va pouvoir se placer. La première course m’a montré que j’étais capable de jouer devant, à condition de faire un tir parfait. J’étais dans un bon état d’esprit. Le profil de la piste me plaisait, je me sentais bien derrière la carabine et j’avais à cœur de faire un beau sprint.

Lou - IBU
Crédit photo : IBU
Dans deux jours débutent les Championnats d’Europe. Avec quelles ambitions abordes-tu cet évènement ?

Le niveau des Championnats est en général plus élevé que celui de l’IBU cup. Certaines athlètes de la Coupe du Monde redescendent pour aller y chercher les titres. J’aimerais aller chercher des médailles, mais je serai satisfaite avec des fleurs.

Sur la saison entière, penses-tu que le général de l’IBU Cup est quelque chose de jouable ?

Ce n’est pas un objectif que je m’étais fixée, surtout avec la mauvaise saison de l’an passé mais maintenant avec cette deuxième place provisoire, je pense que le général est jouable, notamment parce que les meilleures athlètes du classement partent généralement en Coupe du Monde. Il faut que je reste régulière dans mes résultats.

On a vu au Summer Tour que tu étais capable d’aller te battre avec certaines filles du groupe A et au vu de ton très bon début d’hiver, est-ce-que tu as la Coupe du Monde dans un coin de ta tête ?

Je suis meilleure sur des skis à roulettes que sur des skis, et pour l’instant les filles du groupe A sont nettement un cran au-dessus. La Coupe du Monde est évidemment un objectif, mais tant que le contrat d’une victoire sur un sprint n’est pas rempli je resterai sur l’IBU Cup. Ce qui m’est bénéfique dans le sens où je fais plus de courses, je peux me battre pour les podiums, participer aux relais, aux mass starts. Le top du top serait d’arriver à m’y sélectionner sur la fin de saison, quand le circuit de l’IBU Cup sera terminé !

Crédit photo : IBU

Commenter