fbpx
IBU Cup

Arber – Triplé norvégien, Éric Perrot 8e

À l’image de leurs aînés, les jeunes Norvégiens frappent un grand coup sur ce sprint d’Arber. Meilleur tricolore, Éric Perrot termine 8e.

Podium 100 % norvégien

Présent en Coupe du Monde sur la deuxième étape à Hochfilzen, et même qualifié pour la mass-start, Aleksander Fjeld Andersen remporte la première course IBU Cup de la saison. Auteur d’un 10 sur 10 et du sixième temps de ski, le Norvégien a dû attendre longtemps avant de voir sa victoire validée.

En effet, un autre Norvégien, dossard 122, s’installait pour son tir debout avec un meilleur temps, et cet autre Norvégien se nomme lui aussi Andersen. Filip, de son prénom, n’a malheureusement blanchi que quatre cibles et donc laissé la victoire filer chez son compatriote. Filip Andersen signe cependant le meilleur temps de ski de ce sprint.

Vainqueur des trois dernières courses d’IBU Cup la saison dernière et présent en Coupe du Monde à Oberhof, Sivert Guttorm Bakken commence fort sa saison. Avec une faute sur le debout, le Scandinave complète ce podium 100 % norvégien.

Éric Perrot dans le top 10

Belle première en IBU Cup pour le benjamin du groupe Éric Perrot. Le Savoyard, médaillé de bronze aux Mondiaux Jeunes, réalise le seul tir parfait tricolore et le seul temps de ski sous la minute.

Bilan mitigé pour cette première internationale de nos tricolores. Oscar Lombardot, avec une erreur sur son couché, prend la deuxième place chez Bleus, 22e.

Après un début de saison très compliqué physiquement en Coupe du Monde, Martin Perrillat Bottonet (9/10) n’a semble-t-il toujours pas retrouvé ses jambes de la saison passée. Le Haut-Savoyard se classe 27e et affiche le 37e temps de ski à 1 m 22.4 sec de Filip Andersen.

En place pour jouer un top 10 à l’approche de son tir debout, Sébastien Mahon sort deux balles et clôt sa course en 31e position. Avec trois fautes derrière la carabine, Hugo Rivail ne peut faire mieux qu’une 45e place. Pour sa première en IBU Cup, Guillaume Desmus accroche la 60e place avec deux fautes sur son couché. Trois erreurs pour Martin Bourgeois République qui termine 65e. Course difficile face aux cibles pour Thomas Briffaz. Lui aussi courrait sa première course en IBU Cup et celle-ci ne s’est certainement pas déroulée comme il l’espérait. Quatre fautes couché puis deux debout, le Bornandin termine 112e.

Résultats complet :
ibu-cup

Crédit photo : Kevin Voigt

Auteur

Aymeric Mathieu

Aymeric Mathieu

Rédacteur Biathlon Live

Commenter