fbpx
Divers

Timofey Lapshin suspendu un an

Sous les couleurs de la Corée du Sud depuis 2017, Timofey Lapshin s’est vu infliger une suspension d’un an à la suite d’une violation des règles antidopage.

En septembre dernier, L’Unité d’Intégrité du Biathlon avait suspendu provisoirement deux biathlètes : Ekaterina Glazyrina et Timofey Lapshin.

Sur des faits remontant à décembre 2013 à l’occasion d’une compétition à Izhevsk, Timofey Lapshin concourait à l’époque pour la Russie. Après ré-analyse, son échantillon contenait du tuaminoheptane. Une substance apparaissant dans la liste des interdictions de l’Agence mondiale antidopage (AMA). Le TAS (Tribunal Arbitral du Sport) a donc rendu son verdict ce vendredi en le suspendant pour une durée de 12 mois à compter du 23 avril. Mais étant hors des pistes de biathlon depuis le 23 septembre 2020, il a été décidé de comptabiliser ces derniers mois, lui permettant ainsi d’être au départ du prochain hiver olympique.

Si cette violation des règles antidopage aurait normalement dû entraîner une suspension de deux ans, il a été confirmé que le tuaminoheptane venait d’un spray nasal et que Timofey Lapshin n’avait pas l’intention d’améliorer ses performances ou de tricher. Tout de même retenu coupable, son résultat sur le sprint d’Izhevsk est rayé des tablettes.

Crédit photo : Agence Zoom