fbpx
Divers

Stina Nilsson : “Cela ne m’affecte pas beaucoup”

L’ancienne star du ski de fond, qui devait démarrer sur le circuit IBU Cup cet hiver, a réagi à la décision de l’IBU de repousser le début de saison…

Une reconversion animée et compliquée pour Stina Nilsson. Alors qu’elle devait faire ses débuts officiels fin août lors des Championnats de Suède, l’ancienne fondeuse s’est blessée au coude gauche quelques jours plus tôt. Forfait, on avait hâte de la retrouver sur le circuit IBU Cup en novembre pour se frotter une première fois à la concurrence internationale. Mais malheureusement deuxième douche froide, la Fédération internationale de biathlon a annoncé il y a quelques jours que le circuit B ne débuterait pas avant 2021.

Un coup dur pour de nombreux biathlètes, même si Stina Nilsson préfère prendre cette décision avec philosophie.

J’ai évidemment un grand respect pour la situation mondiale, donc il n’y pas grand chose à dire“, se confie-t-elle pour SVT. “Mais pour moi personnellement, cela ne m’affecte pas beaucoup, je veux juste courir. Même si ce n’est que la Coupe de Suède, je veux juste reprendre le chemin de la compétition. J’espère que nous pourrons organiser d’autres compétitions en Suède qui me permettront de faire mes débuts en tant que biathlète et d’identifier sur quoi j’ai besoin de m’entraîner davantage.”

Si Stina Nilsson devrait faire ses débuts en compétition à Idre (Suède) à la mi-novembre, Anna-Maria Uusitalo, directrice sportive de la fédération suédoise, n’a pas fermé la porte à l’ancienne fondeuse d’évoluer en Coupe du Monde cet hiver.

“Habituellement, vous devez performer sur le circuit IBU Cup pour avoir une chance d’accéder à la Coupe du monde, mais désormais que le circuit IBU Cup est retardé, ce n’est plus pareil. Il peut y avoir quelques exceptions à cause de la Covid-19, mais rien n’est encore certain.”

En attendant, Stina Nilsson se remet toujours de sa blessure au coude. Si elle a pu reprendre l’entraînement avec des bâtons, elle ne peut toujours pas se mettre en position de tir couché.

Crédit photo : Per Danielsson

Auteur

Romain LB

Romain LB

Créateur du groupe Facebook Martin Fourcade Live et co-fondateur de Biathlon Live

Commenter