fbpx
Divers

Irina Starykh prend sa retraite

Absente la saison précédente après une opération de la colonne vertébrale, Irina Starykh a décidé de mettre fin à sa carrière à 33 ans.

Une carrière mouvementée

34 ans fin août, Irina Starykh range définitivement les skis et la carabine au placard. Opérée de la colonne vertébrale l’an dernier, la Russe “n’a pu récupérer suffisamment pour lui permettre de reprendre l’entraînement”, s’est exprimé Maxim Kugaevsky, entraîneur de l’équipe nationale de la région de Tioumen.

Irina Starykh met fin à une carrière mouvementée. Des débuts en Coupe du Monde sur la fin de saison 2012-2013, elle décrochait rapidement ses premiers podiums l’hiver suivant. Mais peu de temps après, la Russe se fera contrôler positive à l’EPO. La sanction tombe. Trois ans de suspension et une non-participation aux JO de Sochi en 2014.

De retour en piste début 2017, Irina Starykh fera un come-back remarqué en remportant trois titres de championne d’Europe en Pologne. Elle passera même tout proche de décrocher une médaille mondiale, au pied du podium de la poursuite des Championnats du Monde d’Hochfilzen. La suite sera beaucoup plus compliquée pour la biathlète russe, faisant souvent l’ascenseur entre la Coupe du Monde et le circuit IBU Cup. Le 14 mars 2020, elle prenait le départ de sa dernière course (47e de la poursuite de Kontiolahti).