fbpx
Divers

Deux biathlètes russes acquittées

Yana Romanova et Olga Vilukhina viennent toutes les deux d’être blanchies par le TAS, contrairement à Olga Zaytseva qui fait perdre la médaille d’argent au relais russe féminin acquise lors des JO de Sochi…

Alors que l’IBU a suspendu provisoirement deux biathlètes, le TAS vient de rendre son verdict pour trois russes.

Yana Romanova, Olga Vilukhina et Olga Zaytseva étaient retenues coupables d’avoir violé les règles antidopage à l’occasion des Jeux Olympiques de Sochi en 2014.

Conséquences, elles ont été disqualifiées de toutes les courses auxquelles elles ont pris part et ont dû rendre toutes leurs médailles obtenues durant ces Jeux. Le CIO les avait également suspendues à vie pour les futures échéances Olympiques.

Mais ce jeudi coup de théâtre ! Deux des trois biathlètes russes ont été blanchies par le TAS (Tribunal Arbitral du Sport).

Yana Romanova et Olga Vilukhina ont toutes les deux été acquittées. Les accusations n’allant pas au-delà de la simple suspicion, les sanctions ont finalement été levées. Médaillée d’argent sur le sprint des Jeux de Sochi derrière Anastasiya Kuzmina, Olga Vilukhina récupère donc son bien. Mais la Russe de 32 ans doit définitivement dire adieu à sa médaille du relais féminin.

Si la suspension à vie d’Olga Zaytseva (42 ans) a été levée, elle a tout de même été retenue coupable de violation du règlement antidopage pour utilisation d’une substance interdite. De ce fait, elle disqualifie automatiquement le relais russe féminin médaillé d’argent à Sochi. Un relais composé des trois biathlètes en question ! Ekaterina Shumilova complétait le quatuor.

Derrière l’Ukraine championne olympique, c’est la Norvège qui récupère la médaille d’argent alors que la République Tchèque grimpe sur le podium.

Olga Zaitseva a décidé de faire appel de la décision du TAS devant le Tribunal fédéral suisse.

Crédit photo : Reuters/Scanpix

Commenter