Coupe du Monde

Tiril Eckhoff : “Devenir la meilleure biathlète norvégienne de l’histoire”

Toujours très motivée, Tiril Eckhoff espère dépasser le nombre de victoires individuelles de Tora Berger cet hiver.

Pas de pression pour Tiril Eckhoff

Dans 21 jours, Tiril Eckhoff remettra sa couronne de numéro une mondiale en jeu. En mars dernier, la Scandinave de 31 ans a remporté pour la première fois de sa carrière le classement général de la Coupe du Monde. Un exercice 2020/2021 dominé de la tête et des épaules avec 189 points d’avance sur sa plus proche poursuivante.

Une ultra-domination qui ne l’a pas lassée. À la veille d’une nouvelle saison très importante, la championne norvégienne est toujours aussi motivée. Au média VG, elle avoue aborder l’hiver sans pression…

“Je ne ressens absolument aucune pression. J’ai l’ambition de progresser et de faire de bonnes courses. Je me suis très bien entraînée tout au long de l’été et je suis toujours très motivée.”

12.02.2021, xkvx, Biathlon IBU World Championships Pokljuka, Training Damen und Herren, v.l. Tiril Eckhoff (Norway) /

À deux longueurs de Tora Berger

Très motivée pour la prochaine saison, mais aussi pour marquer l’histoire. En montant à treize reprises sur la plus haute marche du podium l’hiver dernier, Tiril Eckhoff a vu son compteur de victoires individuelles doublé. Vingt-six succès à présent pour la Scandinave qui n’est plus qu’à deux longueurs de sa compatriote Tora Berger, la Norvégienne la plus victorieuse sur la Coupe du Monde.

Tiril Eckhoff ne se cache pas et admet qu’elle a les vingt-huit victoires de son ancienne coéquipière dans son viseur…

“Honnêtement, je dois admettre que j’ai l’ambition de dépasser Tora et de devenir le meilleure biathlète norvégienne de l’histoire. Mais ce n’est pas encore fait. Je n’y ai jamais pensé, mais maintenant j’en suis très proche.”

Elle aura vingt-six courses cette saison pour réaliser cet exploit. Une mission qui semble largement dans ses cordes.

Crédit photo : Kevin Voigt

CYCLES ET SPORTS