fbpx
Coupe du Monde

Schempp : le come back pour cet hiver ?

Simon Schempp - SID

Le troisième sera-t-il le bon ? Blessé après les Jeux Olympiques 2018, Simon Schempp a déjà tenté deux come back… Sans succès.

Nous nous souvenons tous de ce sprint final entre Simon Schempp et Martin Fourcade lors de la mass-start des JO de PyeongChang. Pour quelques centimètres, l’Allemand se voyait privé de l’or olympique. Cette médaille d’argent reste l’une des plus grandes, voire la plus grande performance du biathlète d’outre-Rhin. Malheureusement quelques semaines plus tard, des maux de dos stoppent sa progression et le plombent psychologiquement. Effectivement, aucun médecin ne peut expliquer ses douleurs.

Simon Schempp tente alors un premier come back l’hiver 2018/2019… Sans succès. Le nouveau trentenaire stoppe sa saison plus tôt que prévu. Ensuite, à l’hiver 2019/2020, le scénario se reproduit. En effet, Schempp n’arrive pas à retrouver son niveau pré olympique et n’est pas sélectionné par l’équipe allemande pour les championnats du monde.

L’approche du début de saison 2020-2021

“Je ne suis plus aussi sûr de moi qu’avant”, admet Simon Schempp au Stuttgarter Zeitung, “La confiance en soi est basée sur de bons résultats, et je dois d’abord travailler pour eux. Mais je suis convaincu que le potentiel est là, en moi”. Simon Schempp doit se qualifier pour avoir sa place dans l’équipe A cet hiver. Ainsi, les championnats allemands début septembre ont été prometteurs. En effet, il a remporté la poursuite, terminé quatrième du sprint et sixième de l’individuel. “J’étais satisfait et je classerais ma performance entre solide et bonne”, a-t-il déclaré. “Mais je sais que je dois m’améliorer. J’ai laissé échapper beaucoup de places au tir debout”. L’entraineur national Mark Kirchner l’encourage. “Il a montré de bonnes performances sur ces championnats. Il s’est entraîné sans interruption pendant un an, il s’est bien construit et il y a plus de stabilité qu’auparavant.”

L’impact de la crise sanitaire

A quelques semaines du début de la saison, Schempp semble enfin en forme : “Ça faisait longtemps que je ne m’étais pas senti aussi bien. Pour la première fois, je suis autant en forme et détendu qu’avant les Jeux 2018”. Concernant la crise sanitaire, le biathlète allemand n’a pas peur de tomber malade. En effet, il confie que “faire attention fait partie de mon quotidien. Depuis mai, je suis attentif à toutes les mesures. Heureusement cela n’a guère affecté ma préparation”. De plus, les protocoles sanitaires mis en place lors des compétitions de pré-saison semblent bien fonctionner selon lui.

Le come back de la dernière chance ?

Simon Schempp reste donc optimiste quant à sa prochaine tentative de retour. À tout juste 32 ans, le champion du monde de la poursuite 2017 sait que la jeunesse tape à la porte de l’équipe allemande. Cette troisième tentative de retour pourrait bien être la dernière chance de sa carrière…

Crédit Photo : SID

Commenter