fbpx
Coupe du Monde

Ruhpolding – Tiril Eckhoff au plus que parfait !

Vainqueure du sprint et du relais sur le site allemand, Tiril Eckhoff réalise le triplé en s’imposant largement sur la poursuite. Elle devance au final la slovaque Paulina Fialkova et la suédoise Hanna Öberg. Dorothea Wierer et les françaises terminent loin.

Tiril Echoff gagne et conforte son dossard jaune.

Ultra dominatrice sur le sprint mercredi, solide sur le relais avec son équipe vendredi, Tiril Eckhoff a complété sa partition allemande parfaite en remportant haut la main la poursuite de Ruhpolding. Partie avec 30 secondes d’avance sur sa plus proche concurrente, la norvégienne a parfaitement géré sa course pour s’imposer avec 46.3 secondes d’avance sur la slovaque Paulina Fialkova.

Crédit photo : IBU

Encore très rapide sur les skis aujourd’hui (avec un relâchement normal dans le dernier tour), la leader du classement général n’a commis qu’une seule faute au tir laissant ses poursuivantes se battre pour les accessits sans leur laisser le moindre espoir de la rattraper. Une course parfaite donc pour la norvégienne qui en profite pour conforter son dossard jaune avec plus de 40 points d’avance sur Dorothea Wierer.

Dorothea Wierer passe à côté, Öberg confirme.

En effet, la petite italienne n’a pas réussi a rattraper son retard sur la vainqueur du jour. Pire que ça, partie en troisième position à moins de 40 secondes de la norvégienne, la transalpine termine au final vingtième à plus de 2 minutes d’Eckhoff avec un 15/20 derrière la carabine et un temps de ski assez moyen. Cette course laissera donc des traces pour “Doro” dans la course au gros globe de cristal.

Crédit photo : IBU

Auteure d’un bon sprint (5ème +51.2 sec.), Paulina Fialkova pouvait espérer un beau résultat sur la poursuite. C’est chose faite avec une deuxième place (+46.3 sec.) et un sérieux 18/20. La même chose pour Hanna Öberg qui recule d’un rang par rapport au sprint (3ème +55.1 sec.), battue dans le dernier tour par la slovaque. Au final la suédoise devance deux de ses compatriotes, Linn Personn (4ème +1.14.8 min à 19/20) et la surprenante Johanna Skottheim, (5ème +1.15.9 min. à 19/20) qui réalise son meilleur résultat en Coupe du Monde. L’allemande Denise Herrman sauve l’honneur allemand à domicile avec une 6ème place sur le fil (+1.11.8 min. à 17/20).

Soupe à la grimace pour les françaises.

Septième du sprint mercredi, Julia Simon visait clairement une belle remontée sur cette poursuite. Malheureusement pour elle, deux fautes dès le premier tir couché ne lui permettront pas de jouer devant. Pire avec un 14/20 au final, la française n’échoue finalement qu’à la 23ème place (+2.25.5 min) et perd pas la même occasion deux rang au classement général (5ème place).

Meilleur bleue de ce sprint, Justine Braisaz termine 11ème de cette poursuite en compensant un tir plutôt défaillant (15/20) par une forme étincelante sur les skis avec tout simplement le meilleur temps des engagées du jour. Derrière, Chloé Chevalier, auteure d’une belle remontée de 25 places se classe 36ème (+3.11.5 min. à 18/20). Anaïs Bescond 42ème (+3.34.0 min. à 14/20) complète le classement tricolore même si cette course ne marquera pas les mémoires côté français.

Rendez-vous désormais vendredi prochain pour ces dames afin de disputer un individuel à Pokljuka en Slovénie (14:15)

Classement de la poursuite dames :

BT_C73D_1.0

Crédit photo : IBU

Auteur

Damien JAEN

Damien JAEN

Éditeur Biathlon Live

Commenter