fbpx
Coupe du Monde

Pokljuka – Oeberg l’emporte devant la revenante Vittozzi, Bescond 3ème

En l’absence de la porteuse du dossard jaune, Hanna Oeberg en profite pour s’imposer avec la manière. Vittozzi et Bescond montent sur la boîte. 33ème podium français de l’hiver, 3ème de la semaine pour Nanass.

La première boucle a servi de round d’observation, aucune différence n’est faite et les biathlètes arrivent dans le stade ensemble. Justine Braisaz, habituellement pas très à l’aise à l’exercice du couché, réussit un tir sans-faute et rapide. La tricolore ressort deuxième juste derrière Hanna Oeberg elle aussi à cinq sur cinq.

Justine vient rapidement se placer en tête pour imposer son rythme au petit groupe de cinq biathlète qui vient de se former. Accompagnée de Kaisa Mäkäräinen, Hanna Oeberg, Marte Olsbu Roiseland et Marketa Davidova, la française fait un tout petit écart sur le second groupe de Julia Simon, Anaïs Bescond, Lisa Vittozzi et compagnie.

La biathlète des Saisies part à la faute une fois sur son deuxième passage au tir couché, Marketa Davidova deux fois. Les autres favorites ne tremblent pas et ressortent avec le plein. Aucun gros groupe ne se forme pendant la troisième boucle, toutes les biathlètes se retrouvent plus ou moins éparpillées le long de la piste.

Passages au tir difficiles

Arrivée première sur son tapis, Marte Olsbu Roiseland part à la faute la première. Hanna Oeberg et Kaisa Mäkäräinen font de même dans la foulée. Anaïs Bescond et Lisa Vittozzi en profitent pour remonter au classement. L’italienne ressort en tête de course avec dix seconde d’avance sur Marte Olsbu Roiseland.

En difficulté sur les skis en début de saison, on pense que la scandinave va revenir comme une fusée sur l’italienne, mais ce n’est pas le cas. Lisa Vittozzi ne perd que cinq secondes et arrive seule au dernier tir. Hanna Oeberg fait partie du groupe de chasse, Nanass est en embuscade à une vingtaine de secondes.

L’italienne et la suédoise réalisent le tir parfait, leurs adversaires passent à côté et font toutes deux fautes. Elles repartent sur la piste toutes les deux. Derrières elles Anaïs Bescond réussit elle aussi à blanchir ses cinq cibles et grâce aux erreurs des autres biathlètes peut quitter le stade en troisième position. Plus forte à la glisse, Hanna Oeberg ne laisse aucune chance de victoire à la Sappadina et s’envole vers sa deuxième victoire de l’hiver. Anaïs Bescond résiste au retour de ses concurrentes et monte pour la troisième fois de la semaine sur le podium.

La renaissance Vittozzi

Après une saison dernière durant laquelle elle avait lutté avec sa compatriote pour le gros globe de cristal, l’italienne avait mal entamé l’hiver. Aucun podium individuel, des temps de ski en deçà de ses standards et des tirs pas toujours au niveau, Lisa Vittozzi vient enfin débloquer son compteur personnel. Un résultat et un week-end dans l’ensemble de bonne augure à quelques jours des Championnats du Monde à domicile.

Wierer n’en profite pas

Malade et donc absente de cette mass-start, Tiril Eckhoff risquait de voir le dossard quitter ses épaules. La norvégienne va pouvoir dormir tranquille et entamer les Championnats du Monde avec ce même dossard de leader. Dorothea Wierer qui devait finir au pire troisième pour reprendre la tunique jaune n’a pas réussi à relever le défi. Souffrante du dos depuis l’été dernier, l’italienne a vu les douleurs revenir plus intensément cette semaine. Certainement gênée durant la course, Dorothea Wierer ne peut faire mieux qu’une neuvième position. L’italienne va devoir attendre avant de revêtir le dossard jaune.

Classement complet :

BT_C73E_1.0-2

Crédit photo : IBU

Auteur

Aymeric

Aymeric

Rédacteur Biathlon Live

Commenter