fbpx
Coupe du Monde

Ostersund – Le relais pour la Norvège devant la Suisse, la France sixième

Avec Marte Olsbu Roiseland en dernière relayeuse, la Norvège s’est imposée ce dimanche. La Suisse et la Suède complètent le podium. Les françaises, encore dans la course à la victoire à mi-parcours, doivent se contenter de la sixième place.

Et à la fin, c’est la Norvège qui gagne. Cette formule aura bercé le deuxième et dernier week end de compétition à Ostersund. Hier, Les hommes s’étaient imposés devant la France, mais cette fois-ci les bleues n’ont pas été en mesure de lutter (6ème à plus de 2 minutes), laissant les accessits à la surprenante équipe Suisse (2ème à 8.5 sec.) et aux locales de l’étape, les suédoises (3ème à 10.2 sec.).

La Norvège (0+10) a construit sa victoire en restant en embuscade tout au long de la course, pour sortir du bois lors du dernier relais de Marte Olsbu Roiseland. Impériale sur les skis et imperméable à la pression, notamment sur son premier tir couché, quand Hanna Oeberg avait besoin de 3 pioches pour repartir, Olsbu Roiseland se faisait quand même une dernière frayeur en piochant 2 fois sur son tir debout.

Derrière la Norvège, ménage à trois pour le podium.

Derrière donc, il fallait se partager les deux dernières places sur le podium. Et à ce petit jeu, c’est la Suède (0+8) qui a pris la troisième place et la surprenante Suisse (0+4) qui s’est emparée de la seconde. Le relais Helvète a pu compter sur un excellent niveau de tir collectif (seulement 4 pioches) et une Lena Häcki, dernière relayeuse, excellente sur les skis dans le dernier tour.

Crédit photo : IBU

Et il le fallait ! En effet, au coude à coude avec Hanna Oeberg, portée par son public, et avec l’allemande Franzeska Preuss en embuscade à 10 secondes à la sortie du dernier tir, la suissesse devait s’employer pour franchir la ligne en deuxième position. Au final, c’est l’Allemagne (1+9) qui restera au pied du podium (4ème à 15.5 sec.) et qui pourra regretter le tour de pénalité de Denise Herrmann sur le deuxième relais.

Les françaises plus loin, l’Italie se manque.

Cette anneau de pénalité, la France ne l’aura pas visité. Pourtant c’est avec une sixième place à plus de deux minutes de la gagne (+2min07sec.) que les bleues franchiront la ligne d’arrivée. Anais Bescond et Justine Braisaz avaient pourtant laissé le relais bleu en deuxième position après leur passage. Mais la vitesse à ski de Chloé Chevalier combinée aux nombreuses pioches de Julia Simon n’ont pas permis aux françaises de se mêler à la lutte finale pour le podium.

Une performance tout de même honorable dont l’Italie se serait bien contentée aujourd’hui. Après un premier relais rondement mené par Lisa Vittozzi (en première place), Nicole Gontier est malheureusement passée totalement à côté de son tir cumulant 6 pioches et 3 tours de pénalité. Un handicap trop important, que Dorothea Wierer et Federica Sanfilippo ne pourront jamais combler pour le relais italien qui terminera au final douzième à plus de 4 minutes des norvégiennes.

La première étape de cette nouvelle saison de Coupe du Monde s’achève donc avec cette victoire norvégienne. Rendez-vous maintenant pour les filles, à Hochfilzen en Autriche, dès vendredi prochain pour une épreuve de sprint.

BT_C73C_1.0-3

Crédit photo : IBU

Auteur

Damien JAEN

Damien JAEN

Éditeur Biathlon Live

Commenter