fbpx
Coupe du Monde

Ostersund – Hanna Öberg et Sebastian Samuelsson s’imposent pour la Suède

Première course de la saison et première victoire pour les locaux de l’étape qui remportent le relais simple mixte devant l’Allemagne et la Norvège. Julia Simon et Simon Desthieux ne font pas mieux qu’une septième place.

Le résumé de la course…

Le vent était à l’heure à Östersund pour le retour aux affaires des athlètes pour cette première épreuve de la Coupe du Monde de biathlon 2019-20. Un pas de tir joueur attendait donc les biathlètes aujourd’hui en Suède avec des rafales qui auront posé des difficultés.

Les suédois alignaient d’entrée leurs meilleurs atouts afin de marquer leur empreinte avec le duo Samuelsson / Öberg et ils auront eu raison.

Hanna Öberg, Marte Olsbu Roeiseland et Julia Simon prennent les commandes dès le départ de la course.

Le premier tir couché verra la française dans ce qu’elle fait de mieux avec un 5/5 rapide suivi par l’autrichienne Lisa Theresa Hauser et l’italienne Federica San Filippo. Marte Olsbu Roeiseland sortira avec 20 secondes de retard. L’Ukraine commencera à prendre les devants dès le second tir et gardera l’avance pendant une longue période alors que l’inquiétude augmente pour la Suède qui reste en arrière plan. Le premier relais verra donc Artem Tyshchenko en tête suivi de l’allemand Erik Lesser et du biélorusse Mikita Labastau. Veltle Christiansen suivra derrière.

L’Ukraine gardera la tête de course jusqu’au sixième tir (debout femme) mais craquera avec trois anneaux de pénalité pour laisser la voie libre aux autres nations. L’expérience de Franziska Preuss, la qualité d’Hanna Öberg et le travail de Marte Olsbu Roeiseland feront le reste.

Les hommes sauront garder ces bénéfices au septième tir avec peu de pioche et qui scellera un classement quasiment définitif (1:Allemagne, 2:Suède, 3:Norvège en sortie de tir). À l’arrière les USA remontent, l’Autriche avec Julian Eberhard joue avec les éléments imprévus (neige et poussières dans le viseur) et Simon Desthieux fait un beau sans faute mais qui ne suffira pas.

Le 8ème tir et la fin de course verra donc le sacre des Suédois qui ne feront qu’une pioche alors que l’Allemagne se paiera un tour de pénalité tandis que la Norvège piochera trois fois mais restera troisième.

Les français, avec 15 pioches et 3 tours de pénalité ne pourront pas espérer mieux qu’une septième place.

Crédit photo : IBU

resultatsSimpleMixte

Auteur

Vincent VERDUN

Vincent VERDUN

Éditeur Biathlon Live

Commenter