fbpx
Coupe du Monde

Oberhof – Simon/Jacquelin, un duo gagnant !

jacquelin simon - Voigt

Julia Simon et Émilien Jacquelin ont été impressionnants de sérénité pour remporter le premier relais mixte simple de la saison. Les gâchettes françaises ont dominé dans l’ordre la Suède et la Norvège.

La doublette la plus rapide d’Allemagne !

Et de une qui font deux ! Il aura fallu attendre la cinquième semaine de compétition pour voir l’équipe de France doubler la mise en termes de victoires sur la Coupe du Monde cette saison. Quentin Fillon-Maillet avait ouvert le score sur la première poursuite d’Hochfilzen. Julia Simon et Émilien Jacquelin lui ont répondu à Oberhof.

Et de quelle manière ! Le relais mixte simple est souvent comparé à une course de tirs, plutôt qu’à une course de biathlon. Aujourd’hui, les Français ont rendu hommage à cet adage. Seulement trois pioches (toutes pour Julia Simon) et des tirs éclairs qui ont mis K.O. leurs adversaires du jour.

Toujours dans les deux premiers temps en sortie de pas de tir, la doublette tricolore a dégagé une sérénité impressionnante. Derrière la carabine, le point faible bleu depuis le début de la saison, il n’y a quasiment pas eu d’accrocs. Une bonne occasion pour Émilien Jacquelin de se rassurer en relais après ces passages à vide récents. Julia Simon, ravie après le dernier tir de son compatriote pourra capitaliser sur cette course pour se redonner confiance avant les Mondiaux qui approchent à grand pas.

La craquante de Tiril Eckhoff

Même si toutes les nations n’avaient pas aligner leur meilleure équipe, la Norvège avait tout d’une “Dream Team”. Le duo aligné par les “Norge” était composé du dossard jaune Johannes Boe et de la biathlète en forme chez les dames, Tiril Eckhoff.

Tiril Eckhoff a craqué sur son deuxième tir debout
© Kevin Voigt

C’est pourtant elle qui va “planter” le relais sur le sixième tir de la course. En confrontation directe avec Julia Simon, la Scandinave était condamnée à trois tours de pénalité quand la Savoyarde ne commettait qu’une faute. Eckhoff et la Norvège ne reverront plus le dossard français avant la ligne d’arrivée.

Sixième après le dernier échange, Johannes Boe sauvait les meubles sur le dernier relais et allait chercher une troisième place inespérée (3+8 +43.9 sec.). Entre les deux nations précédemment citées, on retrouve les Suédois à la seconde place (0+5 +38.7). Composée de ses leaders Hanna Oeberg et Sebastian Samuelsson, l’équipe suédoise est toujours restée en embuscade mais n’a jamais pu rivaliser avec des français épatants et revanchards aujourd’hui.

Classement complet du relais mixte simple :
C73C_v1

Crédit photo : Kevin Voigt

Commenter