fbpx
Coupe du Monde

Nove Mesto – Simon Desthieux : “Ça a été une bagarre continue”

Simon Desthieux est satisfait de son nouveau podium sur la poursuite et de son état de forme depuis janvier. Même s’il a du se battre comme jamais, le tricolore est fier d’accompagner les frères Boe sur la boite.

Propos recueillis par la chaîne l’Équipe :

« Honnêtement le dernier tour était ultra animé. J’avoue que je n’ai rien compris de ce qu’il se passait. Je savais que j’étais sorti deuxième du dernier tir et que Johannes était dans mes skis. J’ai vu revenir Laegreid et après ça revenait de partout avec Quentin et Émilien. Ça a été une bagarre continue jusqu’au bout et j’avoue qu’à un moment je me suis senti battu. J’étais épuisé et j’ai retrouvé un gain d’énergie avec la motivation qu’il faut sur la dernière partie. Je me suis replacé et j’ai accéléré dans la bosse et essayer de faire ce que je fais le mieux, c’est-à-dire bien finir, mettre tout ce qu’il faut. Ça fait un super truc à l’arrivée et ça plaisir quand ça se joue comme ça. C’est d’autant plus satisfaisant. »

“Au tir aujourd’hui, du moins sur les couché, je me suis bien amusé. Un peu trop sur le deuxième car j’ai précipité les choses. J’ai voulu tirer la première un peu plus rapidement que les autres. J’ai voulu montrer que j’étais là et que j’en avais sous le pied. Mais deux erreurs sur ce tir là, c’est trop. Heureusement j’ai su rectifier sur les debout pour aller chercher au mieux.”

“On va se reposer un peu après ce premier week-end de mars mais il y a encore de belles choses à aller chercher. Mais là où ça en demande le plus, c’est dans l’application, la rigueur. Les gens ne se rendent pas forcément compte de l’investissement, du travail que c’est. On est obligés de rester à fond tout le temps, de continuer à préparer notre tir le matin des courses. Dans ce sport dès qu’on lève un petit peu le pied, on est perdu. J’ai besoin d’être tout le temps à fond donc pour les deux dernières semaines ça devrait aller.”

Crédit photo : Benjamin Soelzer via Kevin Voigt

Commenter