fbpx
Coupe du Monde

Nove Mesto | Quentin Fillon Maillet irrésistible !

Quentin Fillon Maillet était aujourd’hui au-dessus. 10/10 et 2e temps de ski, le Français n’a pas tremblé pour s’adjuger la victoire finale. Beau tir groupé des Français.

Placé en début de start-list, dossard 5, Johannes Boe pouvait d’entrée assommer la course. Mais ses deux premières balles ratées sur le couché ont relancé la course pour la victoire. Même avec un 8/10 aujourd’hui, le leader du classement général n’a pu combler le temps perdu sur l’anneau, malgré une nouvelle fois le meilleur temps de ski à la clé. 

Son frère, Tarjei Boe signe le temps de référence en coupant la ligne d’arrivée à 22’18. Il se fera éjecter de la première place très rapidement, lorsque le Français Quentin Fillon Maillet signe le 10/10 et le deuxième temps de ski, à seulement 3 secondes de Johannes Boe.  

Crédit photo : Soelzer via Kevin Voigt

Avec ses statistiques proches de la perfection Quentin Fillon Maillet n’a pas été inquiété pour la victoire. Lukas Hofer, avec son 10/10, s’offre le premier podium de sa saison après avoir signé plusieurs places d’honneur. En prenant cette troisième place, Lukas Hofer sort le Français Emilien Jacquelin du podium.  

3 Français dans le top 6

Emilien Jacquelin, à 10/10 aujourd’hui prend la quatrième place à 22.7 secondes de son compatriote Quentin Fillon MailletAntonin Guigonnat, à 23.6 secondes, impressionne sur les skis. Il signe le troisième temps de ce sprint. La dernière balle loupée sur son tir debout le prive du podium, voire peut-être de la gagne.

Avec deux fautes, Simon Desthieux prend la vingtième place. Il est suivi de près par Fabien Claude, vingt-deuxième, à 9/10, qui se rassure après des derniers résultats décevants. Son frère, Emilien Claude, de retour cette semaine en Coupe du Monde rend la même copie sur le pas de tir avec une quarante-sixième place à la clé.

Duel norvégien pour le classement général
Soelzer via Kevin Voigt

Dans la course pour le gros globe de cristal, Sturla Holm Laegreid manque de réaliser la très belle opération. Avec les deux fautes de son coéquipier, un sans-faute aurait permis au meilleur jeune de prendre un maximum de points. Une faute sur le debout lui permet simplement de passer la ligne d’arrivée en cinquième position, juste devant Johannes Boe. Mais c’est un autre Norvégien, Johannes Dale puis le Suédois Sebastian Samuelson et Antonin Guigonnat qui, en s’intercalant entre les deux coéquipiers relèguent Johannes Boe à la neuvième place. Au classement virtuel, Sturla Holm Laegreid reprend l’avantage pour quatre points.

Résultats finaux du sprint :
NOVE-MESTO-

Crédit photo : Soelzer via Kevin Voigt

Commenter