fbpx
Coupe du Monde

Les réactions des biathlètes au huis clos

Martin Fourcade, septuple vainqueur du gros globe de cristal, s’est montré déçu par cette décision…

… et il n’est pas le seul

Michal Krcmar : “Trouvez la différence ! La bonne réponse gagne ! J’essaie de comprendre la décision du gouvernement … Je n’ai pas encore réussi. J’essaie également de trouver une comparaison à la course sans spectateurs … et j’ai trouvé : ce sera comme le sexe sans orgasme !”

Le futur retraité Michal Slesingr est lui aussi très déçu par cette décision. Le Tchèque ne pourra pas tirer sa révérence avec une dernière danse devant son public.

“Je suis triste de la décision prise aujourd’hui par le Conseil de sécurité du gouvernement, et j’avoue que je ne la comprends pas bien. Je comprends que la santé passe avant tout et je ne dis pas le contraire, même si à propos de ce Coronavirus je ne panique pas vraiment. D’un autre côté, je ne comprends pas pourquoi il est nécessaire d’interdire les spectateurs. Je ne pense pas que le biathlon présente plus de risques qu’un aéroport. Sans vous, supporteurs de NMNM, ce ne sera pas NMNM et je ne sais même pas si je veux aller là-bas.”

Voir cette publication sur Instagram

Je mi smutno z dnešního rozhodnutí bezpečnostní rady vlády, a přiznám se, dost dobře mu nerozumím. Chápu, že zdraví je na prvním místě a nijak to nerozporuji, byť v souvislosti s touhle “korochřipkou” mě opravdu žádná panika nepohlcuje. Na druhou stranu mi není úplně jasné, proč je nutné zakázat diváky v NMNM, přičemž ze zahraničí jich mělo dorazit kolem 4 tisíc a počítadlo se s 25-30 tisíci návštěvníků denně, dokud necháme v provozu letiště, nákupní centra, pražskou MHD a další. Jen letiště Václava Havla denně odbaví desítky tisíc (tuším 50-60) cestujících, kteří se setkají s palubním personálem, zaměstnanci letiště a jeho zázemí, přičemž Ti všichni jdou po směně domů. Prostě si nemyslím, že biatlon je větší riziko než takové letiště, tak mě překvapilo, že zatímco biatlonu naše vláda zakázala diváky, tak na letišti nezakázala cestující, vždyť by přece společnosti mohly bez problémů létat bez nich. Připadá mi to jako takové populistické gesto, jak vládě na lidech záleží, což mě vlastně u populistické vlády překvapit nemůže. Bez Vás fanoušků NMNM nebude to pravé NMNM a vlastně ani nevím, jestli se mi tam vůbec chce. 😔

Une publication partagée par Michal Šlesingr (@michalslesingr) le

L’ancienne championne Gabriela Koukalova y est allée de son petit mot.

“Je suis désolée pour les biathlètes car les courses sans spectateurs ne sont pas des courses au sens propre du terme. Encore plus à Nove Mesto, où j’ai fait la plus belle course de ma carrière, en grande partie grâce au public.”

Benedikt Doll : “Il fait trop chaud dans toute l’Europe pendant tout l’hiver et maintenant le Coronavirus cause des problèmes. Nous courrons à Nove Mesto sans spectateurs. J’essaierai d’en tirer le meilleur parti.”

Hanna Oeberg : “Je suis très triste que les compétitions en République Tchèque se déroulent sans les fans.”

Johannes Boe s’est montré un peu plus compréhensif sur la décision prise par les autorités locales.

“C’est forcément triste d’aller a Nove Mesto sans public. C’est une étape qui a trouvé sa place en Coupe du Monde justement grâce a l’engagement de son public avec plusieurs dizaines de milliers de spectateurs à la fois dans les tribunes et sur les bords de piste. En même temps, c’est facile de comprendre les autorités quand le pays découvre ses premiers cas de contagion. On réalise que ça devient sérieux devant ce genre de mesures.”

Crédit photo : IBU

Auteur

Aymeric

Aymeric

Rédacteur Biathlon Live

Commenter