fbpx
Coupe du Monde

Le Grand Bornand – Tiril Eckhoff à la fête

Comme Johannes Boe plus tôt dans la journée, la norvégienne a dominé de la tête et des épaules cette mass-start pour un 4e succès de rang ! Dorothea Wierer, deuxième, reprend la tête du général.

Tiril Eckhoff reine du Grand Bo

Avec un nouveau succès aujourd’hui au Grand Bornand, la norvégienne réussit un magnifique triplé sur l’étape française. Si on la savait rapide, désormais Tiril Eckhoff fait parler la poudre et ça pourrait faire très mal pour la suite de la saison. Elle a véritablement franchi un cap derrière sa carabine. Et cet après-midi avec un très beau 18/20 au tir, malgré les conditions météorologiques toujours aussi compliquées, elle s’impose pour la quatrième fois consécutivement, et largement. Un festival de la norvégienne, un festival de la Norvège tout court qui repart du Grand Bo avec cinq succès sur six épreuves. Tiril Eckhoff est désormais deuxième du général à 17 longueurs de Dorothea Wierer, de nouveau en jaune après cette mass-start.

© IBU

Dorothea Wierer retrouve son dossard jaune

22e du sprint et 4e de la poursuite, l’italienne voyait son dossard jaune filer sur les épaules de la norvégienne Ingrid Tandrevold pour trois petits points. Une perte de courte durée puisque la dernière vainqueur du général passera bien les fêtes de fin d’année avec ! Avec deux fautes au total, Dorothea Wierer termine à la deuxième place, 1 minute 25 derrière la gagnante du jour, suffisant pour reprendre les rênes du général. Elle profite également de la 12e position d’Ingrid Tandrevold (16/20) pour récupérer son bien. Une deuxième place loin d’être acquise, qui s’est jouée au sprint face à la surprenante Linn Persson. Elle confirme son très bon début de saison et est désormais première suédoise au général (7e) juste devant sa coéquipière Hanna Öberg, malade et forfait aujourd’hui.

© IBU

Le sourire retrouvé de Nanass, la craquante de Justine Braisaz

Une dernière course en 2019 qui va faire le plus grand bien à Anaïs Bescond. Dans la difficulté depuis le début de l’hiver, elle n’avait même pas pu prendre part à la poursuite d’hier, avec sa lointaine 78e place sur le sprint. Une énorme déception pour la jurassienne et ses supporters venus en nombre l’encourager sur place. Dossard 22 en début d’après midi, la tricolore (19/20) a réalisé une grosse course pour terminer à la 7e place. Il en manque toujours un peu sur les skis pou rivaliser avec les meilleures, mais “Nanass” pourra se satisfaire de cette dernière course avant la trêve de Noël.

Les mass-start au Grand Bornand se suivent et ne ressemblent pas pour Justine Braisaz. Au sommet en décembre 2017 pour son premier succès en carrière, la biathlète des Saisies à cette fois-ci dû se contenter d’une 20e place. Si sur les skis tout semblait aller pour le mieux, c’est derrière la carabine que la française a perdu tout espoir de briller à nouveau à domicile. Une énorme craquante sur son premier debout, quatre fautes, plus deux autres sur ses cinq dernières balles. Un 13/20 au total qui coûte cher à l’arrivée. Évidemment la déception prime pour Justine Braisaz, qui n’a pas pu donner d’explication sur sa déroute du jour, mais elle est très certainement satisfaite ce de premier mois de compétition avec une 4e place au général.

Même son de cloche pour sa copine des Saisies, Julia Simon (15/20), en grande difficulté sur les skis, au point d’avoir des crampes à l’arrivée, terminant à la 17e place.

À noter le meilleur résultat de la saison pour Kaisa Mäkäräinen (16/20), au pied du podium. La finlandaise est la dernière à avoir réussi à tenir tête à Ingrid Tandrevold jusqu’au troisième tir. Denise Herrmann 5e (16/20) et Ekaterina Yurlova 6e complètent la cérémonie des fleurs.

© IBU

Le biathlon c’est fini pour cette année ! On retrouve la Coupe du Monde dès le 9 janvier à Oberhof. Bonnes fêtes de fin d’années à tous.

Résultats complets :

résulat-mass-1

Crédit photo : IBU

Auteur

Romain LB

Romain LB

Créateur du groupe Facebook Martin Fourcade Live et co-fondateur de Biathlon Live

Commenter