fbpx
Coupe du Monde

Kontiolahti | Le retour gagnant d’Anaïs Chevalier-Bouchet !

Anaïs Chevalier-Bouchet - VOIGT / Kevin Voigt/kvoigtfoto.de

Dans la pénombre de Kontiolahti, l’éclaircie côté tricolore est venue d’Anaïs Chevalier-Bouchet, de retour au top après une saison hors des pistes.

Anaïs fait son grand retour en Coupe du Monde et elle l’avait annoncé : je ne reviens pas pour faire des trentièmes places !” Auteure d’un 10/10 au tir et d’un dernier tour ultra rapide sur les skis, Anaïs remonte sur la boîte.

En effet son dernier podium date de janvier 2019. Et pour cause : Anaïs a donné naissance à son premier enfant en octobre 2019. Après presque deux ans d’absence, elle reprend son “rôle de leader” de l’équipe de France féminine et inspire les biathlètes tricolores, à l’instar de Caroline Colombo.

Oeberg : encore et toujours !

Hanna Oeberg régale. La suédoise rayonne de facilité au tir et semble intouchable. Depuis le début de saison, elle fait parler les statistiques. Aujourd’hui, elle devient la première suédoise depuis Magdalena Forsberg à remporter deux sprints d’affilée.

Podium du Sprint Dames de Kontiolahti – VOIGT / Kevin Voigt/kvoigtfoto.de
Un jeudi de sprints très familial !

Après le podium masculin composé des frères Boe, les soeurs Oeberg partagent le podium dames du sprint.

Elvira Oeberg signe son premier podium en carrière ! Malgré un 9/10 au tir, elle se hisse sur la troisième marche du podium grâce notamment au deuxième meilleur temps de ski de ce sprint ! A seulement 21 ans, la petite soeur Oeberg rivalise avec les meilleures biathlètes du circuit de la coupe du monde et montre déjà une grande maturité.

Dorothea Wierer : un début de saison compliqué

Le pressentiment de la semaine dernière semble encore une fois se confirmer pour Dorothea Wierer. Avec une 28e place aujourd’hui et deux fautes sur le couché, ce n’est pas les performances qu’avait l’habitude de produire l’italienne les saisons dernières.

Tiril Eckoff marque (enfin) des points !

Passée totalement à côté de ses courses le week-end dernier, Tiril Eckoff, pourtant favorite pour le gros globe cette année, n’a pas réussi à terminer dans les 40 premières et ainsi marquer des points au classement général ! C’est enfin chose faite aujourd’hui, grâce à une 8e place sur le sprint.

Tiril Eckoff
Tiril Eckoll lors du sprint de Kontiolahti – VOIGT / Kevin Voigt/kvoigtfoto.de
Une poursuite prometteuse

La poursuite de dimanche s’annonce haletante. Pour la première course en confrontation directe de la saison, Anaïs Chevalier-Bouchet partira deuxième à 10 secondes d’Hanna Oeberg.

Les autres françaises partiront respectivement

15e pour Anaïs Bescond à 1’10
37e pour Justine Braisaz-Bouchet à 1’49
42e pour Caroline Colombo à 2’00
56e pour Julia Simon à 2’24
59e pour Chloé Chevalier à 2’29

Classement final du sprint dames de Kontiolahti
Sprint-dames-Kontiolahti

Crédit photo : VOIGT / Kevin Voigt/kvoigtfoto.de

Commenter