Coupe du Monde

Kontiolahti – Johannes Boe s’adjuge le premier sprint de la saison

Première victoire de l’hiver pour Johannes Boe, qui domine ce sprint de Kontiolahti haut la main devant son compatriote Sturla Laegreid et l’expérimenté Allemand Roman Rees.

Impérial Johannes Thingnes Boe

Personne n’avait les armes pour lutter face à Johannes Boe ! La fusée norvégienne, de retour en forme en ce début de saison, a complètement écrasé la concurrence sur ce 10 km hommes. Malgré une erreur sur le tir debout, qui a laissé surtout un peu de suspense pour la fin de course, Johannes Boe a finalement bouclé la ligne avec une confortable avance de 10,5 secondes sur Sturla Holm Laegreid. Meilleur temps de ski du jour, avec plus de 20 secondes d’avance sur le Suédois Sebastian Samuelsson, 4ème, la marche était trop haute pour atteindre le Norvégien. Il s’adjuge au passage, le dossard jaune de leader du classement général pour 1 petit point par rapport à Martin Ponsiluoma, seulement 13ème aujourd’hui et la 56ème victoire en carrière en Coupe du Monde ! Rien que ça !

© Manzoni/NordicFocus

Sturla Laegreid confirme son bon début de saison

Grâce à cette deuxième place obtenue derrière Johannes Boe sur ce sprint, Sturla Holm Laegreid sera très bien placé pour la poursuite de demain à 10 secondes de son leader norvégien. Solide derrière la carabine comme toujours avec un 10/10, et crédité du troisième temps de ski aujourd’hui derrière les deux fusées scandinaves Johannes Boe et Sebastian Samuelsson, le natif de Baerum assure son premier podium de la saison et confirme sa bonne forme du moment après une sixième place obtenue sur l’individuel d’ouverture.

L’expérimenté Roman Rees s’invite sur le podium

C’est la petite sensation du jour ! L’Allemand Roman Rees se classe 3ème de cette course et s’invite sur le podium en compagnie des deux monstres norvégiens. Parfait derrière la carabine, et avec le 10ème temps de ski, le natif de Fribourg âgé de 29 ans, monte seulement sur son deuxième podium en carrière en Coupe du Monde. Le premier était déjà, sur un sprint, celui de Soldier Hollow en 2019 où il était déjà arrivé sur la troisième marche du podium. Un deuxième podium en deux courses chez les hommes du côté des Allemands, après la 3ème place également, de David Zobel il y a quelques jours sur le 20 km. Un très bon début de saison pour cette équipe en reconstruction.

© Manzoni/NordicFocus

Émilien Jacquelin, premier français du jour termine 5ème

Une course très satisfaisante pour Emilien Jacquelin aujourd’hui qui termine à une belle 5ème place et s’invite à la cérémonie des fleurs. En forme sur les skis (cinquième temps), à l’inverse de la plupart de ses coéquipiers, l’Isérois a perdu de peu le podium, suite à une faute sur le tir couché et ce, malgré un très beau tir debout, où toutes les cibles furent blanchies. Un sprint, qui permettra au Villardien, de jouer quelque chose demain sur la poursuite, puisqu’il sera placé à 10 secondes du podium, lui qui est double champion du monde de la spécialité.

© Manzoni/NordicFocus

Il faut descendre ensuite à la 14ème place pour retrouver le 2ème meilleur français de ce sprint. Il s’agit de Quentin Fillon Maillet, le meilleur biathlète du monde la saison dernière. Avec une seule erreur derrière la carabine, le Jurassien a surtout eu du mal sur les skis avec seulement le 21ème temps, plus d’1 minute laissé sur les 10 km à Johannes Boe. On s’attend demain, à une remontée de la part du tricolore, lui, qui dominait ce format de la poursuite la saison dernière avec le titre olympique acquis à Pekin notamment.

Fabien Claude, se classe troisième français du jour, juste derrière Quentin Fillon Maillet, en 15ème position. Le natif d’Epinal, est lui aussi à 9/10 au tir, et partira dans la même seconde que son leader. En difficulté sur les skis tout comme le Jurassien, le Vosgien aura à cœur de réagir demain sur la poursuite pour aller chercher une très belle place.

© Manzoni/NordicFocus

Enfin, concernant les autres français, Antonin Guigonnat, se classe 27ème de cette course, avec un 9/10 derrière la carabine. Une course plus aboutie pour le Haut-Savoyard, lui qui revenait de maladie sur l’individuel d’ouverture (ndlr : 54ème). Concernant les jeunes tricolores, Eric Perrot est 34ème juste devant Emilien Claude, 35ème. Le premier, termine avec une erreur sur le pas de tir tandis que le cadet de la fratrie Claude, a réalisé un très beau 10/10 derrière la carabine, les qualifiant tous les deux pour la poursuite de demain.

Résultats complets :

Crédit photo : Manzoni/NordicFocus