fbpx
Coupe du Monde

Hochfilzen – Les Bleues rectifient presque le tir

Seize balles de pioche et un relais mal embarqué n’ont pas empêché les Bleues d’aller chercher un nouveau podium en relais. Les Norvégiennes, vainqueures, ont pris leur revanche sur les Suédoises, troisièmes.

Les bleues corrigent le tir… ou presque

Qui aurait misé une pièce sur un podium des Françaises après le premier relais d’Anaïs Bescond ? Pas grand monde certainement. La Jurassienne frisait la correctionnelle avec six pioches sur ses deux tirs et la triplette Suède, Allemagne et Norvège s’envolaient.

Julia Simon récupérait le relais à presque une minute de la tête. Toujours aussi forte sur les skis et malgré trois pioches, la Savoyarde profitait d’une craquante des trois équipes de tête sur le tir debout pour ramener les bleues dans la course et tapait sur l’épaule de Justine Braisaz-Bouchet en sixième position (+20.2 sec.).

La skieuse des Saisies, malgré trois pioches, faisait parler la poudre et terminait son passage en deuxième position (+27.3 sec.). Anaïs Chevalier-Bouchet (deux pioches) terminait le travail, mais ne pouvait pas revenir sur la Norvège. Les seize pioches tricolores montrent qu’il y a encore du travail, mais cette deuxième place (+24.5 sec. 0+16) va faire du bien aux Bleues.

Un collectif soudé pour un PODIUM mérité 🥈🏆 Malgré les pioches sur le pas de tir, Anaïs Bescond + Julia SIMON + Justine…

Publiée par Équipe de France de Biathlon sur Samedi 12 décembre 2020
La Norvège prend sa revanche.

Battues la semaine dernière par les Suédoises après un grand chelem sur cet exercice l’hiver dernier, les Norvégiennes ont remis les pendules à l’heure. Malgré un tour de pénalité sur le relais d’Ingrid Tandrevold, les Scandinaves n’ont pioché que six fois et ont pu compter sur des relais solides de Tiril Eckhoff et Marte Olsbu Roeiseland pour remporter ce relais.

Les Suédoises, elles, ont dû batailler pour ne pas descendre de la boite. Dans le peloton de tête sur les deux premiers passages, la Suède a pâti, une fois n’est pas coutume, de la défaillance de sa leader Hanna Oeberg. La leader du classement général est passée au travers derrière la carabine. Cinq pioches et un tour de pénalité sur le debout ont éloigné le relais suédois du podium.

Mais sa petite sœur, Elvira, s’arrachait sur le dernier relais pour décrocher la troisième place (+32.5 sec. 1+9) au sprint, au détriment de l’Allemagne (4ème +32.7 sec 1+9) et de l’Italie (5ème +37.1 sec. 0+3). Le tir a donc joué un grand rôle dans ce relais dames.

Classement complet du relais dames :
resultats-relais-dames-Hochfilzen-2020-21

Crédit photo : VOIGT / Kevin Voigt/kvoigtfoto.de

Commenter