fbpx
Coupe du Monde

Hochfilzen | La surprise Peiffer, la chute d’Émilien Jacquelin

podium mass start hochfilzen Voigt

L’allemand Arnd Peiffer a créé la surprise en s’imposant au sprint devant Martin Ponsiluoma. Tarjei Boe sauve le podium norvégien alors qu’une chute a privé Émilien Jacquelin du sprint pour la 3ème place.

La course parfaite d’Arnd Peiffer.

La première mass start de la saison a couronné un invité “presque” surprise à Hochfilzen. Quinzième mondial avant la course, Arnd Peiffer a réalisé un 20/20 et a su contenir ses adversaires dans le dernier tour pour l’emporter au sprint devant le suédois Martin Ponsiluoma (2ème à 19/20 +1.3 sec.).

C’est la première victoire de l’Allemand depuis mars 2019 et son titre de Champion du Monde de l’individuel à Ostersund. Derrière lui, Ponsiluoma, a peut-être payé son unique faute au tir, au premier couché. Cette balle manquée l’a obligé à fournir un gros effort pour rentrer sur le second tour.

Une troisième place polémique.

Les norvégiens avaient “quasiment” trusté toutes les places sur le podium depuis le début de la semaine. Sur cette course des Rois, ils ont conservé une place sur le podium grâce à Tarjei Boe. Ce n’était pas l’athlète le plus attendu de l’armada norvégienne, mais grâce à un 19/20 (3ème +9.3 sec.), il a réussi a devancé Benedikt Doll (4ème à 19/20 + 11.7 sec.) au sprint et le malheureux Émilien Jacquelin.

Le Français a fait le yoyo toute la course. Une faute sur son premier couché et un retour éclair dans le second tour. Une nouvelle faute sur son premier debout et une nouvelle remontée folle. Grâce à un dernier tir parfait, il ressortait en 3ème position et pouvait encore jouer la gagne.

Malheureusement pour lui, le dernier tour va lui être fatal. Du temps de perdu en remettant ses bâtons, une impossibilité de suivre Ponsiluoma et Peiffer (sans doute dans le dur après ces deux tours fous) dans la dernière boucle, mais le pire était à venir. A l’entrée de l’avant dernier tunnel, juste avant le sprint, il s’effondrait au sol au contact de Tarjei Boe et ne pouvait défendre ses chances.

Très déçu après la course, il en voulait à chaud au Norvégien mais attendait de voir les images. Ces images n’étant pas très claires et la température redescendant, “Mimile” relativisait ce fait de course. Il discutait chaleureusement avec son possible “bourreau” du jour pour enterrer l’affaire.

Jacquelin Voigt
Crédit photo : Kevin Voigt
Le top 5 mondial exclu du top 5 de la course.

Le français complétait donc ce top 5, bien malgré lui, et pouvait constater qu’aucun des membres du top 5 du général n’avait réussi à s’immiscer devant lui. Sturla Holm Laegreid, placé toute la course, manquait son dernier debout et manquait un possible triplé autrichien (6ème à 18/20 +25 sec.).

Il pouvait se consoler en voyant son leader, Johannes Boe, terminer derrière lui (7ème à 17/20 +25.9 sec.). C’est la première fois de la saison que le double tenant du gros globe ne participe pas à la cérémonie des fleurs. Sebastian Samuelsson, lui, concluait sa course en 8ème place (18/20 +29.3 sec.).

Une course mitigée pour les bleus.

Hormis Émilien Jacquelin, seul Quentin Fillon-Maillet a réussi à accrocher le top 10 (9ème à 18/20 +32.4 sec.). Le Jurassien a été trop pénalisé par ses deux fautes sur les deux premiers couché. Malgré un 10/10 sur les debout, il partait de trop loin sur le dernier tour pour espérer quelque chose de mieux.

Derrière, il y a un gouffre. Les trois autres français ont terminé dans les profondeurs du classement. Fabien Claude 24ème (15/20 +1.43.3 min.), Simon Desthieux 26ème (16/20 +1.52.6 min.), et Antonin Guiguonnat, 27ème (16/20 +1.53.7 min.) ont commis trop de fautes au tir pour obtenir un meilleur classement.

Les vacances arrivent peut-être à point nommé pour ces trois là. Prochaine étape de la Coupe du Monde à Oberhoff en Allemagne en début d’année prochaine.

Résultats complets de la Mass-start :
resultats-mass-start-homme-Hochfilzen-2020-21

Crédit photo : Kevin Voigt

Commenter