fbpx
Coupe du Monde

Hochfilzen – Dorothea Wierer gagne et conforte son dossard jaune

Après Ostersund, l’italienne remporte le sprint d’Hochfilzen. Elle est accompagnée sur le podium par la norvégienne Ingrid Tandrevold et la russe Svetlana Mironova. Top 15 pour Anaïs Bescond et Caroline Colombo.

On prend la même et on recommence. A Ostersund, sur le sprint, Dorothea Wierer disait ne pas être encore à 100% et pourtant elle s’était imposée. Aujourd’hui, elle a remis ça et on espère pour ses adversaires qu’elle était au top de sa forme cette fois-ci, car la saison pourrait leur paraître longue dans le cas contraire.

La petite italienne a tout de même laissé échapper une balle sur son tir couché, mais des temps de tir et de ski toujours aussi irréprochables lui ont permis de compenser cette faute. Résultat, un dossard jaune consolidé et la certitude de s’élancer en tête dimanche lors la poursuite pour poursuivre sa moisson de confiance et de points en ce début de saison de rêve.

Un podium surprise, les favorites plus loin.

Elle possédera 5,9 secondes d’avance sur la norvégienne Ingrid Tandrevold, auteure d’un sans faute, et 18,3 secondes sur la russe Svetlana Mironova (9/10). Deux biathlètes que l’on n’attendait pas forcément à pareille fête et une grande performance pour la russe qui signe son premier podium en Coupe du Monde.

Svetlana Mironova © IBU

Derrière, le top 10 a fière allure. Paulina Fialkova, 4ème avec un sans faute s’est bien remise de sa blessure qui l’avait obligé à quitter Ostersund en milieu de semaine dernière. Hanna Oeberg (5ème à 24,3 sec.), Marte Olsbu Roiseland (7ème à 32,4 sec.) et Tiril Eckhoff (8ème à 33,7 sec.) seront en embuscade pour la poursuite mais devront corriger leur adresse derrière la carabine pour espérer mieux qu’aujourd’hui (une faute pour la suédoise, deux pour les norvégiennes).

Pour les autres favorites, c’est plus compliqué. Kaisa Makarainen, 13ème à 47,8 secondes, avec deux fautes au tir, pourra nourrir des ambitions en cas de course quasi-parfaite. En revanche, pour Lisa Vittozzi, le doute risque de s’installer. Si brillante l’année dernière, elle avait passé une sale semaine à Ostersund et ne s’est pas rassurée aujourd’hui. Une seule faute au tir certes, mais un très mauvais temps de ski qui inquiète. Résultat, une 23ème place à plus d’une minute de sa compatriote. Denise Herrmann (7/10), 41ème à quasiment 1 minute et 30 secondes de la tête de course, devra réaliser un exploit dimanche.

Des bleues en demi-teinte malgré un top 10.

Le verre à moitié plein : 10ème place pour Anaïs Bescond (10/10), la 15ème pour Caroline Colombo (9/10), meilleure performance en Coupe du Monde, meilleur temps de tir pour Julia Simon, meilleur temps de ski pour Justine Braisaz.

Le verre à moitié vide : Les deux “Juju”, ensemble sur la boite de l’individuel à Ostersund, ont commis trois fautes, les sortant du top 15, et sont distancées en général. Leur retard, autour de la minute, sera compliqué à combler sur la poursuite. Célia Aymonier 40ème (7/10) et Chloé Chevalier 51ème (9/10) nourriront peu d’ambitions sur la poursuite.

Au final, on retiendra de belles performances mais une irrégularité certaine sur les différentes courses depuis le début de la saison pour les françaises. Mais l’optimisme reste de mise dans le camp français, et les bleues pourraient très vite remonter dans le haut du classement sur les prochaines courses.

Rendez-vous samedi 11h30 pour le relais dames et dimanche à 12h pour la poursuite !

Les résultats complets du sprint de Hochfilzen :

resultats-sprint-femmes-hochfilzen-2019

Crédit photo : IBU

Auteur

Damien JAEN

Damien JAEN

Éditeur Biathlon Live

Commenter