fbpx
Coupe du Monde

Duszniki Zdroj se positionne pour la Coupe du Monde

Site hôte des Championnats d’Europe la semaine dernière, Duszniki Zdroj (Pologne) veut désormais se faire une place dans le calendrier de la Coupe du Monde.

Cap sur la Pologne ?

Est-ce que la Coupe du Monde de biathlon prendra la direction de la Pologne dans les prochaines années ? C’est en tout cas le souhait des organisateurs du site de Duszniki Zdroj qui ont envoyé ces derniers jours un dossier de candidature pour organiser une étape sur le circuit A.

Au calendrier de l’IBU Cup depuis quelques années, Duszniki Zdroj a accueilli la semaine dernière les Championnats d’Europe. Un évènement réussi sportivement avec deux médailles d’or pour la Pologne, mais aussi au niveau sanitaire avec des mesures parfaitement établies.

« La fédération a consacré beaucoup de ressources pour s’assurer que toutes les mesures sanitaires soient efficaces, et elles l’ont été. Un centre covid a été mis en place dans notre ville spécialement pour l’évènement. Il y a eu deux cas positifs, mais nous avons pu isoler ces personnes immédiatement et cela n’a pas affecté l’événement », a déclaré Magdalena Kijanka, responsable du site.

De gros points de marqués donc dans ce contexte si particulier. De plus, la Fédération Internationale et les athlètes semblent plutôt satisfaits de cette semaine à Dusziniki Zdroj avec des installations équivalentes à celles qu’on peut retrouver en Coupe du Monde.

S’il reste tout de même quelques aménagements à effectuer pour répondre aux exigences de l’IBU, les organisateurs sont confiants et sont prêts à se « battre » pour accueillir le gratin du biathlon mondial à la maison.

Mais se faire une place dans le calendrier de la Coupe du Monde n’est pas une mince affaire entre les étapes indéboulonnables (Antholz, Hochfilzen, Ruhpolding, Oberhof, Holmenkollen), le début d’hiver en Scandinavie (Kontiolahti, Ostersund) et les nouveaux sites comme Minsk, Otepaeae ou Lenzerheide déjà programmés pour les prochaines saisons.

Crédit photo : Kevin Voigt

Commenter