fbpx
Coupe du Monde

Bilan – Dans les skis de… Chloé Chevalier

Chloé Chevalier IBU

Après un début de saison compliqué sur les skis, Chloé Chevalier a fait un tour bénéfique sur le circuit IBU Cup pour revenir meilleure en Coupe du Monde.

Chloé Chevalier réalise une bonne première partie de saison en étant notamment présente sur la totalité des courses individuelles d’Ostersund jusqu’à Pokljuka. En moyenne elle tourne aux alentours de la quarantième place sur l’ensemble de ces courses, des résultats encourageants pour la suite de la saison. Malheureusement pour elle, elle ne sera jamais dans le top 25 et accuse un retard sur les skis. Les entraîneurs décident de ne pas la sélectionner en tant que titulaire pour les mondiaux. L’Iséroise prend la direction de l’IBU Cup et des Championnats d’Europe pour continuer sur sa bonne lancée du début d’hiver.

Le tremplin IBU Cup

Ses premières courses en IBU Cup à Martell sont satisfaisantes, deux tops 15 dont une belle remontée sur la poursuite. Aux Championnats d’Europe Chloé Chevalier remporte une magnifique médaille de bronze sur le super sprint et se classe sur chaque course dans le top 15. La jeune tricolore retrouve la Coupe du Monde avec de belles ambitions.

Crédit photo : IBU

Sélectionnée dans le relais en lieu et place de Célia Aymonier, elle a été le point de bascule pour les Bleues. L’Iséroise réussit à tenir tête à Ingrid Tandrevold et grâce à un sans-faute au tir elle donna le relais en tête. La France prendra la deuxième place de ce relais et Chloé monta sur son tout premier podium en Coupe du Monde.

Crédit photo : IBU
Sa course de la saison

Entre sa deuxième place avec le relais dames à Nove Mesto, sa médaille de bronze aux Europe et sa huitième place sur le sprint de Kontiolahti, le choix n’est pas simple. Cependant sa performance en Finlande est légèrement plus significative du fait que la course soit un format individuel qui plus est en Coupe du Monde. Partie en fin de liste avec son dossard 66, Chloé Chevalier réalise d’une part le meilleur résultat tricolore de la course mais surtout son meilleur résultat individuel en carrière en Coupe du Monde.

Chloé en chiffres
Prochaine étape ?

Avec le retour de sa sœur aînée dans l’équipe après congé maternité et le départ à la retraite de Célia Aymonier, Chloé va-t-elle réussir à se faire une place de titulaire dans cette équipe de France pour les prochains mondiaux ? Semble-t-il cinquième dans la hiérarchie de l’équipe cette saison, Chloé Chevalier devra continuer sur sa trajectoire ascendante pour valider son ticket.

Crédit photo : IBU

Auteur

Aymeric Mathieu

Aymeric Mathieu

Rédacteur Biathlon Live

Commenter