fbpx
Coupe du Monde

Antholz – Julia Simon reine des reines !

Julia Simon - Kevin Voigt

Avec pourtant trois fautes, Julia Simon s’impose une nouvelle fois sur la course des reines au finish devant Hanna Oeberg et conforte son dossard rouge de leader de la spécialité.

Après sa victoire la semaine dernière sur la mass start d’Oberhorf, Julia Simon a débuté cette course avec le dossard rouge de leader de la spécialité sur les épaules. Mais elle n’était pas la seule. En effet, elle était première exæquo de ce classement avec Marte Olsbu Roeiseland, toutes les deux, une victoire et une septième place. Avec sa nouvelle victoire Julia conforte sa place et ses chances de remporter le premier petit globe de cristal de sa carrière. Il reste encore deux mass start cette saison dont celle des Championnats du Monde à Pokljuka en février.

De plus, Julia Simon rentre dans l’histoire du sport tricolore. Elle est la seule biathlète à remporter deux mass start en carrière. Elle rentrait déjà la semaine dernière dans le cercle très fermé des biathlètes tricolores ayant décroché un succès sur une mass start. Aujourd’hui elle réitère la magnifique performance de la semaine dernière !

Un dernier tour à cinq, le sprint pour la gagne

Malgré ses trois fautes comme la semaine dernière, son 5/5 sur le dernier tir lui permet de ressortir dans le groupe de tête avec Hanna Oeberg, Lisa Theresa Hauser, Marketa Davidova et Franziska Preuss. Elle décide alors de prendre ses responsabilités et enchaine les relances sur les skis. Seules Oeberg et Hauser résistent et restent dans les skis de la française. À l’arrivée au sprint, Julia ferme bien la porte pour éviter que la Suédoise fasse l’intérieur et au sprint la française s’impose avec deux dixièmes d’avance. Hauser complète le podium.

Les résultats tricolores

On le sait le dernier tir est primordial en mass start et Anaïs Bescond avec un 18/20, mais en réalisant le 5/5 sur le dernier debout, franchit la ligne en 9e position à 55 secondes de Julia. 
Justine Braisaz-Bouchet termine 14e avec un 16/20 à 1’10. Dernière tricolore aujourd’hui, Anaïs Chevalier-Bouchet prend la 16e place de cette mass start avec un 17/20.

Dans la course pour le classement général

Pour la dernière course individuelle avant les deux semaines à Pokljuka, une belle performance de Tiril Eckhoff aurait pu lui permettre de débuter les Championnats du Monde à la place de leader de la Coupe du Monde. Mais avec ses quatre fautes sur le pas de tir et sa 8e place, c’est bien Marte Olsbu Roieseland qui conforte son dossard jaune, malgré sa 7e place et son 17/20.

Marte Olsbu Roeiseland lors de la Mass Start d’Antholz – Kevin Voigt
Le tir de Julia

En travaillant à l’entrainement sur le tir couché, le staff de l’équipe de France s’est rendu compte que l’entrée en cible de Julia Simon se faisait en latéral et non par le bas comme il est recommandé. On le sait, les tirs couché est le point noir de la biathlète des Saisies, qui depuis le début de saison enchaine les très bons comme les très mauvais tirs. Espérons que cette découverte améliore les résultats de tir de Julia et sa régularité. Elle est actuellement à 78% de réussite au tir. En comparaison, Dorothea Wierer est à 90%. Bien entendu, la tâche n’est pas aussi simple que ça en a l’air compte tenu qu’elle doit maintenant changer une habitude de tir qu’elle a depuis une dizaine d’année.  

Sa « technique » de tir jusqu’à présent, si elle lui empêche d’être régulière et d’éviter les grosses fautes, lui permettait cependant une grande vitesse de tir et de décrocher de gros succès comme aujourd’hui. 

Résultats finaux de la Mass Start Dames d’Antholz :
Resultat-Mass-Start-Dame-Antholz-

Crédit photo : VOIGT Kevin