fbpx
Coupe du Monde

Antholz – Johannes Boe vous salue bien

C’est à l’orgueil et en mode patron que Johannes Boe est allé décrocher la mass start devant Quentin Fillon-Maillet. Un sixième podium en six courses italiennes pour les bleus qui achèvent une belle semaine.

Johannes Boe Roi de la mass start.

La menace Laegreid, le complexe Jacquelin du dernier tour, un tir défaillant… C’en était trop pour Johannes Boe qui a remis l’église au milieu du village lors de la dernière course avant les Mondiaux de Pokljuka dans un peu plus de deux semaines.

Après un premier round d’observation ou les « fauteurs » du premier tir ont réussi à rentrer sur le leader du général qui avait réalisé le sans faute, Johannes Boe a accéléré le rythme sur le troisième tour. Résultat ? Dix secondes d’avance sur le peloton des poursuivants et un premier tir debout à 5/5 quand ses adversaires rincés par le rythme du Norvégien partaient tous à la faute… ou presque.

Le coup était donc quasi parfait pour le double tenant du titre du gros globe. Mais un « Morbac », prénommé Quentin Fillon-Maillet réalisait un tir debout parfait et ressortait quatre secondes derrière le leader. Le dernier debout allait donc décider de l’issue de la course mais malgré une erreur du Norvégien, « QFM » y allait aussi de sa balle perdue. Johannes Boe allait donc chercher le 52ème victoire individuelle de sa carrière devant le Jurassien (18/20 +31.3 sec.)

Crédit photo : Kevin Voigt
Laegreid prend un éclat, Fak fait de la résistance.

Quasiment trois années qu’il n’était pas monté sur un podium. Le Slovène Jakov Fak, du haut de ses 33 ans n’a pas laissé passer l’occasion de regoûter aux joies de la « boite ». Placé dans le peloton de poursuivant avant le dernier tir, il réalise un 5/5 au meilleur des moments pour s’échapper sur le dernier tour et tenir sa troisième place (19/20 +44.2 sec.) jusqu’à la ligne d’arrivée.

Un podium sur lequel Sturla Holm Laegreid était bien loin de monter aujourd’hui. Extrêmement régulier depuis le début de la saison, surtout derrière la carabine, le Norvégien a compris qu’il y avait encore du travail pour concurrencer son coéquipier pour le général. Ne pouvant répondre à l’accélération de Johannes Boe sur le troisième tour, il commettra deux fautes sur le tir debout suivant.

Un handicap que Laegreid ne remontera jamais, commettant même une dernière faute sur l’ultime passage au tir. Au final, une quatorzième place (17/20 +1.13.7 min.) et un débours de 64 points sur son compatriote qui a sans doute repris un ascendant psychologique dans la course au gros globe.

Une course plus compliquée pour les autres bleus.
Crédit photo : Kevin Voigt

Outre la performance de Quentin Fillon-Maillet qui ne sera pas descendu du podium en trois courses à Antholz et qui en profite pour grapiller une place au général (5ème), les résultats des autres sont plus mitigés. Émilien Jacquelin, malgré un excellent temps de ski, aura commis trop de fautes pour viser mieux qu’une onzième place (15/20 +1.08.3 min.).

Pourtant bien parti après le premier tir avec un 5/5, Fabien Claude (18ème à 16/20 +1.44.8 min.) et Simon Desthieux (22ème à 15/20 +2.13.9 min.) auront également trop pêché derrière la carabine pour espérer une meilleure performance. Antonin Guigonnat lui, aura connu un trou noir majuscule sur le dernier debout. Bien placé après le troisième tir à moins d’une minute de la tête, il commettra un 0/5 sur l’ultime passage et terminera finalement 27ème et désabusé (13/20 +2.55.4 min.).

Une dernière course qui ne doit pas faire oublier les belles performances des bleus sur cette semaine dans les Dolomites italiennes et qui pourront servir pour la prochaine étape… Les Championnats du Monde de Pokljuka dans un peu moins de deux semaines !

Le classement complet de la course :

C73E_v1-1

Crédit photo : Kevin Voigt

Commenter