fbpx
Championnats du Monde

Pokljuka – T.Eckhoff en or, A. Chevalier-Bouchet en argent

Troisième médaille mondiale pour l’équipe de France avec la seconde place d’Anaïs Chevalier-Bouchet sur le sprint. L’or et le dossard jaune pour Tiril Eckhoff. Hanna Solah se pare de bronze.

Une belle revanche pour Anaïs Chevalier-Bouchet.

On avait quitté Anaïs Chevalier-Bouchet extrêmement déçue après le relais mixte d’ouverture des Mondiaux. Coupable d’un tour de pénalité, elle avait enterré les chances de médaille de ses compatriotes et vu les Norvégiens s’imposer. Encore une fois, elle a vu une Norvégienne s’imposer mais cette fois-ci, elle a eu juste à tourner la tête pour voir Tiril Eckhoff recevoir la médaille d’or.

En effet, Anaïs Chevalier-Bouchet a été très grande aujourd’hui sur le sprint des Mondiaux de Pokljuka… et surtout très rapide ! Malgré une erreur sur son tir debout, l’Iséroise a fait parler la poudre sur les skis (meilleur temps), pour grappiller sa deuxième médaille mondiale individuelle (après le bronze du sprint d’Hochfilzen en 2017). Elle devient, par la même occasion, la sixième française à posséder deux breloques individuelles sur des mondiaux.

NOUVELLE MÉDAILLE POUR LES 🇫🇷 🥈 Au lendemain de son 28e anniversaire, Anaïs Chevalier-Bouchet s’offre une sublime…

Publiée par Équipe de France de Biathlon sur Samedi 13 février 2021

Idéalement placée (+12 sec.) pour la poursuite de dimanche, elle n’aura malheureusement pas été suivie dans son élan par ses coéquipières. Une seule faute pour Justine Braisaz-Bouchet mais trop de temps passé sur le pas de tir et une 25ème place finale (+1.33.1 min.). Moins de temps perdu derrière la carabine, mais quatre fautes et une 28ème place (+1.47.9. min.) pour Julia Simon. Anaïs Bescond elle, devra se contenter d’une 34ème place (8/10 +1.54.4 min.).

Double joie pour Tiril Eckhoff.

Sur le sprint hommes de vendredi, aucun norvégien n’était monté sur le podium. Une ineptie qui n’aura duré que 24 heures. Vainqueur des trois derniers sprints en Coupe du Monde, Tiril Eckoff a réalisé la passe de quatre à Pokljuka. Mais cette fois-ci, la victoire a un goût d’or mondial et comme un bonheur n’arrive jamais seul, le jaune de sa breloque a coulé sur son dossard qui sera de cette dernière couleur dès demain sur la poursuite.

Pour réussir cette double performance, la Norvégienne a parfaitement maîtrisé sa course que ce soit sur la piste (3ème temps de ski) ou sur le pas de tir (10/10). Un tir qu’elle a distillé, prenant le temps de s’appliquer pour un résultat doré. Pour le dossard jaune, elle a pu aussi compter sur la « petite » sixième place (18/20 +43.5 sec.) de sa compatriote Marte Olsbu Roeiseland.

Une troisième concurrente a également passé une très belle journée slovène en la personne d’Hanna Sola. Pas la plus attendue, la Biélorusse, est allée chercher la médaille de bronze et son premier podium individuel par la même occasion. Très rapide sur les skis depuis le début de la saison, son tir n’était pas assez régulier pour jouer « la boite ». Un 10/10 aujourd’hui (+14.4 sec.) lui a permis d’atteindre cet objectif et de pousser du podium l’Allemande Denise Herrmann (4ème à 9/10 22.3 sec.).

A noter également la belle cinquième place de la revenante Lisa Vittozzi (10/10 + 37.7 sec.) et la course plus compliquée pour la troisième prétendante au général Hanna Oeberg. La Suédoise, seulement dixième (9/10) s’élancera avec 58.8 sec. de retard sur Eckhoff. C’est la dernière concurrente de la course sous la minute.

Résultats complets du sprint dames :

C73B_v0

Crédit photo : Kevin Voigt

Commenter