fbpx

Martin Fourcade : La reconquête

On y est. La Coupe du Monde de biathlon fait son grand retour ce samedi à Ostersund. 8 mois d’attente, plus de 7 mois de préparation pour les biathlètes prêts à repartir au combat. Un cru 2019/2020 que l’on espère exceptionnel, avec notamment le grand retour aux avant-postes de notre champion. Le catalan, qui pour la première fois depuis 8 ans, ne débutera pas l’hiver en vainqueur sortant de la Coupe du Monde.

17 mars 2019. C’était la toute dernière apparition de Martin en Coupe du Monde. Une 24e place sur la mass-start des Championnats du Monde pour mettre fin à une saison galère. Impasses, stage à Noël,… le septuple vainqueur du gros globe a tout tenté pour retrouver la forme des grands jours. Mais rien n’y fait. Après des mondiaux difficiles et la claque reçue sur le relais masculin, Martin mettra un terme prématuré à son hiver sans participer aux finales d’Oslo. Un hiver à oublier, mais dont il est sorti grandi.

Martin a appris de cet échec. Il a pris le temps d’analyser ce qui n’avait pas fonctionné, les causes, les raisons, et a tout de suite mis son plan a exécution pour rebondir dès cet hiver, pour reconquérir son trône. Une reprise de l’entraînement en douceur, plus tardive pour faire une vraie coupure et laisser son corps se régénérer totalement après 7 longues années passées sans relâche. Moins de sollicitations extérieures, le patron a minutieusement réfléchi au déroulé de sa préparation pour préparer son come-back.

Si les championnats de France d’Arçon en octobre feront ressurgir quelques vieux démons, le reste de la préparation de Martin se passera sans accroc et confirmera son retour en puissance. Blink Festival, Prémanon, le catalan passe les premiers tests avec succès et retrouve le chemin vers le podium. Il s’imposera même avec la manière sur son propre festival à Annecy. Des performances prometteuses, mais l’hiver est encore loin. Le catalan reste prudent comme toujours. Mais la plus belle des réponses se déroulera à Sjusjoen, deux semaines avant le coup d’envoi de la Coupe du Monde. Pour son retour sur la neige, Martin fait plus que se rassurer et signe deux performances de haut niveau face à une concurrence de taille. Deux podiums dont une victoire, mais surtout une glisse retrouvée pour jouer des coudes avec Johannes Boe sur la piste. Notre champion semble bel et bien de retour en forme alors que certains l’envoyaient déjà en maison de retraite. Mais c’est mal connaître l’orgueil du catalan qui aura les armes cette année pour se battre à nouveau pour le général de la Coupe du Monde.

Martin a laissé passer l’orage, et semble désormais prêt à reconquérir son trône. Le patron est déjà propriétaire de 7 gros globes de cristal… et alors ? Il en veut toujours plus, et aura à cœur de retrouver les sommets pour peut-être son ultime saison. Il s’est donné les moyens de réussir, de retrouver son niveau. La motivation est intacte, et s’est même amplifiée. Les premières courses de l’hiver seront déterminantes quant au déroulé de la saison, surtout quand on sait que Johannes Boe devrait louper une bonne partie du mois de janvier pour la naissance de son premier enfant. Notre champion voudra frapper fort d’entrée de jeu. Les championnats du Monde d’Antholz en février seront un objectif. Égaler pourquoi pas le record du nombre de titres mondiaux individuels détenu par Ole Einar Bjoerndalen (11). Mais pour l’heure, Martin veut retrouver la place qui est la sienne, retrouver son fauteuil de leader et endosser à nouveau la tunique jaune. La foudre catalane est prête à s’abattre sur la planète biathlon.

Martin lance sa campagne reconquête de cristal ce dimanche sur le sprint. Samedi, on prend la température…

Gooo Martin !!!

Commenter